En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Numericable, dans un slide présenté mercredi, a promis de  "maintenir l'emploi"
 

Le câblo-opérateur a beaucoup promis pour remporter l'opérateur mobile. Mais certaines promesses semblent irréalistes.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • mortderire
    mortderire     

    Puisqu'il est question d'emplois, voyez donc le régime de faveur des politiques pendant que des retraités claquent du bec, à plus forte raison de la non réévaluation de leur minuscule retraite ......... " Le cas de la retraite des parlementaires a été mis sur la table en octobre dernier et a fait l’objet de vifs débats chez les concernés. Jusqu’à cette réforme les députés bénéficiaient d’un système de "double cotisation" qui leur permettait de cotiser pour une pension complète 22.5 ans contre 40 ans dans la société civile. Un "effort" régressif a dès lors été adopté par les députés qui cotisent désormais 1,5 fois sur leur premier mandat, 1,33 sur le suivant, et ainsi de suite. Ceci dans l’objectif de faire baisser de 25% le coût de leur retraite. De cette façon, su un député ne fait qu’un seul mandat, il sera assuré de touché 1200 euros pour sa retraite "Soit une retraite obtenue en cinq ans quasi équivalente au montant de la pension médiane touchée par les Français (1334 euros) après une carrière complète (près de 40 ans de cotisation)" précise Libération. Notons également qu’à l’inverse des autres retraités, aucune décote n’est en vigueur sur cette pension. Ajoutez à cela les revenus supplémentaires liées aux fonctions de président de commission ou autres mission parlementaires et appréciez l’importance d’une pension d’un parlementaire ayant effectué de nombreux mandats

  • Jean Claude Garcia
    Jean Claude Garcia     

    Avec Jean René FOURTOU à la tête de VIVENDI, MONTEBOURG a pleinement raison de s'en méfier. Ne pas oublier que cet homme Jean René Fourtou a été à la tête d'un des plus gros scandale financier à l'époque de RHÔNE POULENC avec la cession de RHODIA. Son entourage disait de lui: "Selon Lebard et Ottenheimer, « aucun administrateur n’a pu (…) avoir la lucidité, l’indépendance d’esprit, le courage nécessaires pour tenir tête » à Fourtou, alors PDG de Rhône-Poulenc et grand manitou de l’affaire.

    D’ailleurs, Lebard se lâche sur Fourtou. « Rhodia est une marionnette ! Le marionnettiste, c’est Fourtou (…), l’homme tout-puissant qui dans l’ombre dirige toutes les opérations d’une main impitoyable ! La tête pensante. Mais il n’apparaît jamais. (…) Les responsables, ce sont les dirigeants de Rhône-Poulenc. (…) Tirouflet est un complice qui participe largement à l’élaboration de la stratégie. Mais il est placé sous l’autorité du président de la maison mère, Jean-René Fourtou ».
    Cà en dit long de ce qu'il manigance avec NUMERICABLE!

  • mortderire
    mortderire     

    " SFR: peut-on croire aux promesses de Numericable? " . . . . . certainement pas plus qu'à celles de MONTEBOURG, le distributeur de promesses aux antécédents négatifs ! !

  • booboo
    booboo     

    BEN QUOI ; LES PROMESSES N'ENGAGENT QUE CEUX QUI Y CROIENT (ex Ministre U.M.P. c'est tout dire)I

  • Claude Ensome
    Claude Ensome     

    Précision : Savent "théoriquement" comment fonctionne une entreprise car aucuns de ces messieurs n'a jamais travaillé dans une entreprise ni trempé ses mains dans le cambouis. Cela est tout juste bon pour les électeurs !

  • Claude Ensome
    Claude Ensome     

    A partir du moment ou le ministre du redressement bromurè est contre, vu son taux de réussite, on peut considérer l'opération comme valable. Et les employés de SFR semblent approuver dans leur majorité.

  • look165
    look165     

    @HERRIN : non, ça se mesure en décibel dont à moins de passer par Wikipedia vous seriez bien en peine de donner l'origine et la définition. J'ai travaillé 8 ans là-dedans.

  • HERRIN
    HERRIN     

    faut lire ne se mesure pas ..........mais vous avez rectifié de vous même......:)

  • HERRIN
    HERRIN     

    Dire que . Le FTTLA (fibre puis câble jusqu'à l’abonné) est identique au FTTB ou au FTTH ( fibre jusqu'à la résidence ou à la maison), la perte du câble sur un km est négligeable.
    Ce n'est pas correct , vous n'habitez pas dans un immeuble ni dans une tour, car la déperdition ne se meure pas en Km .......

  • look165
    look165     

    Il faut remettre les pendules à l'heure.
    Numericable est le plus gros cablo-opérateur indépendant de France.
    La mutualisation de la fibre est une obligation imposée par la Loi; Frre doit prêter sa fibre autres et inversement.
    Le FTTLA (fibre puis câble jusqu'à l’abonné) est identique au FTTB ou au FTTH ( fibre jusqu'à la résidence ou à la maison), la perte du câble sur un km est négligeable.
    Pour donner une idée, je suis à 2 km du NRO (noeud dee raccordement optique) et donc en câble sur cette distance. Je suis à 95 Mbps au lieu de 100 promis.
    Ce qui ennuie dans cette affaire, c'est que Bolloré (vous savez, celui qui a le yacht) s'est planté et Montebourg s'en est encore pris une !
    Ce n'est pas le rôle de l'Etat de s’immiscer dans des transactions entre sociétés.
    Rappelez-vous quand Peugeot à racheté Citroen et créé PSA,, l'Etat est resté en dehors de cette transaction, mais c'était en 1976 !

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire