En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Arnaud Montebourg (ici sur le plateau de TF1) défend avec ardeur l'offre de Bouygues
 

Dans une note interne, les services du ministère du Redressement productif estiment qu'un rachat par Numericable supprimera moins d'emplois. Ils désavouent ainsi leur ministre Arnaud Montebourg.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • mortderire
    mortderire     

    Puisqu'il est question d'emplois, voyez donc le régime de faveur des politiques pendant que des retraités claquent du bec, à plus forte raison de la non réévaluation de leur minuscule retraite ......... " Le cas de la retraite des parlementaires a été mis sur la table en octobre dernier et a fait l’objet de vifs débats chez les concernés. Jusqu’à cette réforme les députés bénéficiaient d’un système de "double cotisation" qui leur permettait de cotiser pour une pension complète 22.5 ans contre 40 ans dans la société civile. Un "effort" régressif a dès lors été adopté par les députés qui cotisent désormais 1,5 fois sur leur premier mandat, 1,33 sur le suivant, et ainsi de suite.

    Ceci dans l’objectif de faire baisser de 25% le coût de leur retraite. De cette façon, su un député ne fait qu’un seul mandat, il sera assuré de touché 1200 euros pour sa retraite "Soit une retraite obtenue en cinq ans quasi équivalente au montant de la pension médiane touchée par les Français (1334 euros) après une carrière complète (près de 40 ans de cotisation)" précise Libération. Notons également qu’à l’inverse des autres retraités, aucune décote n’est en vigueur sur cette pension. Ajoutez à cela les revenus supplémentaires liées aux fonctions de président de commission ou autres mission parlementaires et appréciez l’importance d’une pension d’un parlementaire ayant effectué de nombreux mandats

  • CitronPresse
    CitronPresse     

    C'est totalement faux, car Numericable devra s'endetter à mort pour effectuer le rachat. Systématiquement dans ce cas, il y par la suite du dégraissage massif d'emplois pour dégager la marge qui permet de rembourser.

Votre réponse
Postez un commentaire