En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une réforme du ferroviaire va être mise en place
 

Pour le ministère des Transports, la réforme du ferroviaire est l’occasion de "conclure un nouveau pacte social". Temps de travail, retraite… le statut des employés de la SNCF est passé au crible.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Quentin Petitot
    Quentin Petitot     

    Hey salut claudius
    je pense que ta jalousie t'aveugle si les métiers que tu viens de citer te plaisent bien tente ta chance fait comme les gauchistes !!! mais en réalité je pense que c'est ton QI ton problème pas les gauchistes enfin pour terminer tu dis NOS IMPOTS mais avec ce que tu gagnes tu nen paie pas tu es donc un assistés c 'est une honte je suis un gauchiste qui paie des impots pour un assisté .

  • home5
    home5     

    Depuis 2006 et l'ouverture à la concurrence du transport du fret, deux régimes distincts de durée de travail coexistent (celui appliqué aux seuls agents de la SCNF et celui appliqué aux salariés d'autres entreprises ferroviaires). "Il s'ensuit des écarts importants notamment sur l'organisation du travail" pourquoi la SNCF ne s'alligne pas sur eux? Ils sont déjà sur-endêté a cause de leur statu en partie. Dans les entreprises privé les salariés travaillent comme a la SNCF et sans avoir autant d'avantage! Il serait temps que leur politique change!

  • Claudius
    Claudius     

    Correction ; pour un salaire 2 fois moins important , pour les travailleurs du ou dans le Privé , par rapport au PUBLIC ? ? ? ? ?

  • Claudius
    Claudius     

    Ça devrait être dans tout les domaines administratifs , je me suis rendu hier à la Sécurité Social , pour donné un avis d'imposition pour être exclu de C S G , étant en invalidité ( à la Sécu aussi ! auquel je donne déjà le même papier tous les ans depuis cinq Ans ) touchant 642 € 38 par mois ayant travaillé 30 Années , j'ai été obligé par ailleurs de faire une demande de C M U , gérer aussi par eux , qui mon demandé la même chose il y a 3 semaine , d'où mon étonnement au guichet hier , je me suis entendu dire ( vous savez ce sont tous des services de la Sécu , mais qui ne gère pas les mêmes choses ) je lui est dit , mais une coordination ne serait elle pas possible entre vos donnés respectives pour qu'elles ce croisent , cela serais moins embêtant pour les assurés et moins contraignant pour vous au niveau travail ( puisque effectué par une seule personne ) Réponse ; Non , non , on nous laisse tous le temps nécessaire , quand au travail , si l'on accepté ce que vous proposez , plein de mes collègues ce retrouveraient au chômage ! EH on va nous dire que ces gens sont débordé de travail " LAISSER MOI RIRE " de plus durant mes temps d'activité , j'ai exercé aussi ( les stages de formation pour ne pas être comptabilisé a l' A N P E ! Nous en apprenne beaucoup aussi sur d'autre catégories d'emploi ) au P T T , à E D F , dans un Hôpital public , dans une Mairie et je confirme c'est partout pareil , si ces gens étaient obligé de ce relevé les manches dans le privé , il faudrait qu'ils travaillent 3 fois plus , et sans avantages ( S N C F ; train gratuit , E D F ; électricité NUL ou a des prix défiant toutes concurrence , POSTE ; téléphone ou Internet entre 11 et 13 € le mois ) pour un salaire 2 fois moins important , qui d'ailleurs viens de nos IMPÔTS ? ? ? ? ? Mais ces gens sont tous des votants de GAUCHE et même la droite n' ose mettre un coup de pied dans cette fourmilière , improductive . . . ? ? ? ? ? ?

  • taynai
    taynai     

    Il serait temps que les avantages attribuées aux fonctionnaires soient revus rapidement.
    Le départ à la retraite à 50 ans, par exemple, ce genre d'avantage était compréhensible il y a plusieurs dizaines d'années, mais plus maintenant.
    Il est temps qu'un gouvernement ose réformer et ne courbe pas l'échine de peur de perdre un possible électorat.

Votre réponse
Postez un commentaire