En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La stratégie "tout TGV" de la SNCF est désormais remise en cause.
 

Les bénéfices de l'entreprise ont chuté de 74% lors du premier semestre 2014, a annoncé la SNCF ce jeudi 31 juillet. Et la grève des cheminots n'explique pas tout.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Max Tusalem
    Max Tusalem     

    Le TGV est un luxe pour beaucoup ! Jeune actif, depuis 1 an à l'ouest de Paris, mon fils préfère revenir dans la région de Strasbourg en covoiturant. Le calcul est vite fait. Surtout qu'a l'arrivée ou au départ la voiture reste indispensable - donc la différence de temps est en réalité assez faible en pratique. Cela pose la question du dernier tronçon de ligne à grande vitesse qui coute une fortune en investissement, pour gagner 20 mn ....

  • rascal
    rascal     

    L'Auvergne au moins est exemplaire en terme de TGV, il n'y a pas de ligne entre Paris Clermont Ferrand Lyon donc pas de coûts grande vitesse Paris Clermont en 3h et Clermont Lyon en 2h. On fait partie des régions sacrifiées ou les corbeaux volent sur le dos....pour ne pas voir la misère en-dessous Alors si vous supprimez des lignes on s'en moque

  • CitronPresse
    CitronPresse     

    Il faut aussi prendre en compte la dégradation sévère de l'économie Française depuis 2 ans. Avec ces nombreuses hausses d'impôts, la hausse des prélèvements pour payer les nouveaux droits sociaux promis par Hollande à ses électeurs, et la hausse dramatiquement du chômage, les gens ont peur et font des économies - incluant sur les vacances et les déplacements.

  • Arlette de Suisse
    Arlette de Suisse     

    Jusqu'en 2010, je venais plusieurs fois par année passer mes vacances en France mais c'est devenu un tel " bordel " entre les grèves , les problèmes politiques , les Français qui n'en peuvent plus avec cette politique à la con ...alors pas envie de passer des vacances dans cette ambiance ...dommage car la France a de beaux coins

Votre réponse
Postez un commentaire