En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
L'héritier de l'éditeur des PagesJaunes, recentré sur internet, a une offre commune avec Google pour ses petits annonceurs locaux.
 

Confronté au déclin accéléré de ses annuaires papier, l'éditeur des pages jaunes devient régie publicitaire adossée à Google, pour doper ses recettes sur Internet.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Ode
    Ode     

    Vous ne connaissez pas bien l'histoire du groupe M. Bergé. France Télécom a pillé PagesJaunes et lui a laissé ses activités dont tout les prospectivistes prévoyaient le déclin en 2007 : l'édition et l'impression des annuaires imprimés alors que l'entreprise était juste une régie. PagesJaunes a eu le malheur d'être la plus riche filiale du grouipe le plus endetté du monde en 2001... France Télécom avec la distribution de 100% des dividendes aux actionnaires a empêché PagesJaunes d'investir dans son avenir. La vente spéculative sous LBO aux fonds d'investissement KKR a été l'autre coup subi par cette entreprise décrite comme "ayant trop de trésorerie" par les brillants analystes financiers lors de la cotation en 2007. les mêmes écrivent maintenant que Solocal est trop endetté...

Votre réponse
Postez un commentaire