En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le classement publié par la Cour des comptes recèle plusieurs surprises
 

La Cour des comptes a publié les aides que verse l'Etat à chaque titre. 'Le Monde' et 'Le Figaro' reçoivent les subventions les plus importantes. Mais c'est 'L'Humanité' qui reçoit l'aide au numéro la plus élevée.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Franck Borrely
    Franck Borrely     

    de plus, ceux qui ont une carte de presse bénéficient d'un regime fiscal a part, et bien sur plus intéressant que le normal.

    pourquoi ? font-ils un métier spécial par rapport a d'autres métier ?

    hallucinant

  • Franck Borrely
    Franck Borrely     

    A quoi sert de subventionner les groupes de presse qui génèrent beaucoup d'argent pour les actionnaires ?subventions encore sur le dos des contribuables...

    La publicité et les Abonnements doivent payer les frais. A eux de gérer, pas a nous de payer deux fois, par nos impôts et en les achetant..

    Trop d'aberrations dans ce pays...

  • IHF62
    IHF62     

    Financement des syndicats : à quand la transparence ?
    Ils ne sont pas représentatifs avec à peine 8% de taux de syndicalisation en moyenne (chiffre divisé par deux en 25 ans) et 5% de taux de syndicalisation dans le privé. Ils ne sont pas non plus transparents sur leurs comptes. Nos syndicats sont, par rapport à leurs homologues européens, des dinosaures qui, malgré leur retard, ne bougent pas d’un iota depuis l’après guerre.

  • deuxc
    deuxc     

    Et les subventions "personnelles"?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Dans un monde où les entreprises ne sont pas pompées jusqu'à la moelle, c'est vrai. Mais on vit en France, pays des taxes et des redistributions.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Est-ce qu'on pourrait avoir accès à l'évolution des subventions sur les 30 dernières années ? Au numéro + avantages fiscaux, octroyés par quel candidat, etc ... Juste pour avoir une image de l'impartialité affichée de nos braves vendeurs d'actualité.

  • DOVLAVANE
    DOVLAVANE     

    Je pense que c inacceptable ces subventions, si une entreprise ne se suffi pas économiquement elle doit fermer la porte. Particulièrement pour la presse écrite.
    Cela devrai obliger chaque journal à donner le meilleur du métier de journalisme et d'information.
    ne pas rechercher le fameux scoop au détriment souvent de la vérité et des dégâts que cela peut entraîner.
    Pour moi un journaliste doit rendre compte et uniquement rendre compte d'un fait mais sans jamais apporter sa sensibilité ni son parti pris.
    Alors certainement ces journaux pourront vivre de leur travail et en toute liberté, car quand on perçoit de l'argent d'un tiers on en est redevable et je ne soulève pas le problème de la Pub !

Votre réponse
Postez un commentaire