En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les start-up se sont donné rendez-vous au salon LeWeb (ici, le stand PowerOn)
 

Au salon LeWeb à Paris, on croise étonnamment peu de défenseurs -encore moins d’adeptes- du crowdfunding. Ce mode de financement alternatif, qui fait appel à la générosité collective des internautes, est pourtant désigné comme la nouvelle plateforme à succès…

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • mcambou1
    mcambou1     

    Le crowfunding en est à ses balbutiements en France. Il est simplement la forme informatique de la pratique du terrain de la plupart des créateurs d'entreprises. Une envie, une tres forte motivation, une prise de conscience de la nécessite de se faire entourer, conseiller. La levée de fonds ne devient qu'annexe et accessoire lorsque tout est pret.
    Nous avons monté la plate forme www.zentreprendre.com dans cet esprit. Le porteur de projet vient exposer son projet pour y créer une communauté la plus large et la plus hétéroclite possible. Et ce n'est qu'une fois son projet parfaitement bouclé, qu'il peut lancer son éventuelle levée de fonds grâce au système de crowdfundig de notre plate forme.
    Le succès de ces opérations ne tient évidement pas qu'à la levée de fonds, mais c'est surtout un formidable laboratoire grandeur réelle pour pré vendre une idée ou un produit. Et les premiers futurs clients convaincus du bienfondé des produits ou services, seront les bénéficiaires capitalistiques du succès de cette entreprise. Ils sont non seulement les premiers clients mais aussi d'excellents ambassadeurs.

  • Nicolas Guillaume
    Nicolas Guillaume     

    L'environnement réglementaire n'est pas favorable au crowdfunding en France et l'absence de success stories n'aide pas à la visibilité du dispositif pour les startups

  • ethik angels
    ethik angels     

    Une vision très stéréotypée de la Finance Participative dont la réalité et la diversité est bien différente de l'image ici véhiculée.
    Un peu d'ouverture d'esprit messieurs les innovateurs !!!

Votre réponse
Postez un commentaire