En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Lafarge a, en 2013-2014, "remis des fonds à des tierces parties afin de trouver des arrangements avec un certain nombre de ces groupes armés" pour assurer la sécurité.
 

Le géant suisse des matériaux de construction a admis avoir conclu des arrangements avec des groupes armés. Selon Le Monde, ces accords visant à assurer la sécurité d'une cimenterie en Syrie ont notamment profité à Daesh.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire