En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les deux laboratoires français Eclair et LTC se sont entre-tués suite à une guerre fratricide
 

Le producteur franco-tunisien accusait l'État français d'être responsable des dégâts causés par le passage au cinéma numérique, et réclamait 50 millions d'euros de dommages. Mais il a été débouté.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire