En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En représailles après la hausse de la "Tascom", la grande distribution rompt tous les accords qu'elle avait avec le gouvernement.
 

Les entreprises de la grande distribution gèlent les embauches et rompent le dialogue au lendemain de l'annonce d'une majoration de 50% de la taxe sur les surfaces commerciales pour la grande distribution.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Précurseur
    Précurseur     

    Encore une autre dérive totalement prévisible liée à la folie de l'économie administrée.

  • gouik
    gouik     

    Venant d'un secteur qui prend ses employés pour des pions, fallait s'en douter. Mais ce sera pire car ils feront leur traquenard imparable pour virer du monde pour faute, genre laisser trainer une carte mémoire déballée dans l'espace de stockage bien en vue d'une caméra...

  • Elminster
    Elminster     

    "Elle servira "à corriger les effets d'aubaine du CICE"
    Ou il fallait peut être réfléchir plus de 2 min avant de faire le CICE...

  • kline
    kline     

    et les grandes surfaces ont bien raison !! pourquoi se laisser tondre ?

Votre réponse
Postez un commentaire