En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La taxe sur les transactions financière serait instaurée en deux temps.
 

Cette taxe, qui doit appliquée par 11 pays de l'Union européenne, entrera en vigueur au plus tard le 1er janvier 2016 a annoncé le ministre des Finances autrichien ce mardi 6 mai. Elle concernera, dans un premier temps, les actions seulement, puis les produits dérivés.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • IHF62
    IHF62     

    On veut nous faire croire que l'Europe est notre salut, oui le salut pour la finance et les riches pour le petit peuple c'est l'austérité et le chômage.Une Europe unie qu'ils nous disent mais seulement 11 signataires sur 28 membres ( vive l'union). l'Europe = plus de riches et plus de pauvres.

  • korben
    korben     

    rendez vous le 25 mai dans les urnes avant qu'on atteigne un point de non retour

  • korben
    korben     

    en attendant le "changement "pour nous le petit peuple " C'EST MAINTENANT"

  • diabolo12
    diabolo12     

    Allez François, va vite combattre ton ennemi et montrer au européen comment il faut faire avec tes petits bras,lol.

  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    Je ne crois pas que Bercy soit contaminé par des capitalistes. C'est de toute façon contraire aus biens des petites et classes moyennes. Taxer sur la spèculation financière et rien sur l'investissement dans les PME est le principe du cercle virtueux dans une èconomie. En effet augmenter le travail, en facilitant son developpement concret en France, engendre une demande de main d'oeuvre, qui dèpense, ce qui engendre des recettes fiscale, qui servent à l'Etat d'investir pour le futur et reduire aussi la dette donc les impots, donc plus d'argent pour les gens , ce qui permet d'augmenter la demande par et donc aussi la productivité.... Faire en dehors ce cercle c'est concentration du capital , qui cherche à rèduire les salaires pour augmenter les marges, profit sur le cout de la main d'oeuvre qui n'est pas investi dans l'èconomie,mais dans le lobbying, et finalement l'achat des politiques, et participe la fin de la dèmocratie,le retour au fèodalisme, et finalement celui de l'esclavage, et la fin d'une civilisation du progrès...

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    finalement, on voit comment l'Europe traite les demandes légitimes des citoyens ... L'Europe est bien à la solde des banquiers ...

  • latyque
    latyque     

    ou en anglais: "...lessons from the past have not been learned", Suspicious Deaths of Bankers Are Now Classified as “Trade Secrets” by Federal Regulator http://wallstreetonparade.com/2014/04/suspicious-deaths-of-bankers-are-now-classified-as-%E2%80%9Ctrade-secrets%E2%80%9D-by-federal-regulator/

  • JOSENTET
    JOSENTET     

    Dans l'économie réelle qu'elle est vraiment l'utilité des "produits dérivés". Ne pas toucher aux moteurs des spéculations et autres machines à bulles financières est le signe d'une forme de manque de courage. Quand aux grandes banques qui "freineraient" ne devaient-elles pas séparer leurs activités? Toujours aucune leçon concrète tirée depuis 2008!

  • CitronPresse
    CitronPresse     

    Comme d'habitude, l'important pour les politiciens est de sauver la face, et de faire croire qu'ils servent à quelque chose.

Votre réponse
Postez un commentaire