En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Arnaud Montebourg effectuait, en compagnie de Manuel Valls, une visite d'usine en Haute-Savoie.
 

Le ministre de l'Economie a réagi, ce lundi 12 mai, aux possibles suppressions massives de postes chez Bouygues Telecom. Il a ainsi invité l’opérateur à se rapprocher de l'un de ses concurrents.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • frankb2000
    frankb2000     

    Une fusion avec un concurrent n'empechera en rien les licenciements, il pourrait meme y envoir davantage, puisque deux administrations deviendront une seule, il y aura forcement beaucoup de postes en doublon qui deviendront inutiles, sans parler des centres d'appels, et aussi des boutiques qui si elles ne sont plus concurrentes, l'operateur n'aura plus de raisons d'avoir deux points de ventes sur le meme secteur, mais un seul et unique.

Votre réponse
Postez un commentaire