En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les médecins estiment que la généralisation du tiers payant va leur imposer de nouvelles tâches administratives.
 

L’exécutif s’apprêterait à lâcher du lest sur la généralisation du tiers payant, selon Les Echos. Une version édulcorée pourrait la remplacer. L'entourage de la ministre de la Santé Marisol Touraine ont néanmoins démenti cette information.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • R1
    R1     

    Le tiers payant doit être étendu à tous, une plateforme doit regrouper l'ensemble des mutuelles et autres organismes pour faciliter la tache du médecin.

  • Grincheux
    Grincheux     

    Oui, maintenant on rentre en période électorale, on calme le jeu.

  • Facebook-830482023649710
    Facebook-830482023649710     

    La réforme du Tiers Payant est une vraie pompe à brouillard.
    Cette disposition est déjà en place chez nos principaux voisins européens qui arrivent à tenir leurs dépenses de santé. L'argument du "service gratuit" ne tient pas.
    La réalité, c'est que les médecins prescrivent trop et surtout pas assez de médicaments génériques. Le gouvernement souhaite trouver dans la généralisation du Tiers Payant une façon de maîtriser le contenu des ordonnances.
    Les bataillons de visiteurs médicaux des laboratoires pharmaceutiques ont considérablement fondus et ne visitent plus les médecins généralistes et plus les spécialistes. On comprend mieux le manque à gagner pour les généralistes et le grand malheur des comptes de la Sécurité Sociale !!!

  • Facebook-830482023649710
    Facebook-830482023649710     

    La réforme du Tiers Payant est une vraie pompe à brouillard.
    Elle est pointée par les opposants pour dénoncer le culte du "service gratuit".

    FAUX: cette disposition est en vigueur ailleurs où l'on maîtrise mieux les dépenses de santé.

    LA VERITE: les médecins généralistes prescrivent trop et trop de médicaments prynceps et donc pas assez de médicaments génériques. Le gouvernement souhaite contraindre les médecins par la réforme du Tiers Payant à maîtriser le contenu des ordonnances.

    Les visiteurs médicaux ont cessé de visiter les médecins généralistes au profit des spécialistes, d'où le manque à gagner facile à comprendre pour les généralistes.

    La maîtrise du contenu des ordonnances est soit une planche de salut pour les comptes de la Sécurité Sociale soit une rente pour les prescripteurs.

Votre réponse
Postez un commentaire