En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le prix du timbre a beau augmenter, il rapporte de moins en moins à La Poste
 

La Poste a annoncé ce 16 novembre que le prix du timbre allait augmenter de 2,8% en moyenne au 1er janvier. L’occasion de se demander combien pèse désormais le courrier timbré dans les revenus du groupe.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Jean marc Doniat
    Jean marc Doniat     

    Je me permet d'intervenir, en tant qu'employé de La Poste, division courrier (employé, non cadre), pour répondre par anticipation, aux réactions rapides et compréhensible des lecteurs de cette information.
    La Poste a déjà réagi pour limiter ses coûts en termes de variables d'ajustement, aux variations du C.A. courrier.
    Optimisation de l'emploi du personnel pour répondre à ces contraintes. Le nombre de clients en distribution/relevage n'a, lui, pas beaucoup varié, seul le volume décroit.
    Concentration des sites de traitement du courrier pour une meilleure logistique, Plateformes courrier uniques pour plusieurs départements.
    Emploi de véhicules de plus en plus économiques (V.E.) et sous-traitance de certaines liaisons.
    Offre de produits nouveaux, dématérialisation, objets suivis.
    Donc, si nos tarifs augmentent, c'est en terme de solution ultime, la réduction des charges ayant été prises en amont, ce processus étant permanent. Nous sommes une entreprise publique, ce qui signifie que nous analysons non pas en termes purement administratifs, mais en vraie logique d'entreprise de notre temps.

Votre réponse
Postez un commentaire