En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Christophe de Margerie pourrait par ailleurs être renvoyé en correctionnelle dans le volet français du dossier.
 

Le géant français du pétrole a accepté, ce mercredi 29 mai, de payer 400 millions de dollars aux autorités américaines. Il s'agit de mettre fin à des accusations de versements de pots-de-vin pour obtenir des contrats publics en Iran.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire