En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
CNR et CSR veulent concurrencer Siemens ou Bombardier.
 

La fusion entre les deux fabricants de trains chinois a été confirmée. Ce rapprochement vise à créer un géant capable d'exporter les technologies chinoises de rail à grande vitesse.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • gouik
    gouik     

    Ces entreprises ont vraiment le syndrome de la mondialite aiguë... ils ont 1.2 milliards de personnes a faire voyager et ils cherchent l'international...

  • Grincheux
    Grincheux     

    L'image de la Chine qui copie est finie, maintenant elle innove et produit à faibles coûts !!! Le dollar est sur une pente raide, d'ailleurs les monarchies pétrolières et la Chine sont en train de s'en débarrasser par des rachats tout azimut.

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à Grincheux)

    Cette image est loin d’être du passé, c'est pas parce qu'ils construisent et fabriquent plein de choses pas chers (la plupart du temps) que ça veut dire que pour la recherche et développement des technologies qu'ils utilisent actuellement, les résultats proviennent de leur labos.
    Ils ont pompé, violés des milliers de brevets, piraté et détourné des tas d'inventions avant d’être à peu près autonomes, je dis bien à peu près car quand on copie la majeure partie de ce que l'on fabrique on a encore besoin de l'aide des véritables concepteurs. Véritables concepteurs qui paradoxalement se bousculent pour transférer leurs technologies car le capitaliste ne voit pas à long terme et préfère l'argent rapide et frais.

Votre réponse
Postez un commentaire