En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La transition énergétique doit faire face à trois obstacles principaux.
 

Les progrès technologiques permettent des énergies plus efficaces. Mais la technique ne fait pas tout. La transition énergétique est aussi une affaire de personnes et de coûts.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • jipebe29
    jipebe29     

    Un article humoristico- vitriolé sur le résumé de l'AR5 (GIEC) pour les décideurs:
    http://www.contrepoints.org/2013/10/15/142693-il-faut-donner-le-prix-nobel-de-physique-au-giec
    Donc, le CO2 n'a aucun effet mesurable sur Tglobale.
    il fait reverdir la planète et améliore le rendement des récoltes. Le taxer et mener des politiques absurdes pour réduire nos émissions ne sert à rien, si ce n'est à appauvrir les pays de l'UE, laquelle se veut le Chevalier Blanc de la lutte contre le RC (qui, rappelons-le, n'existe plus depuis 1997).

  • jipebe29
    jipebe29     

    Précisions sur les EnR:
    http://dropcanvas.com/#SAn7p952RfNrCE

  • jipebe29
    jipebe29     

    Faisons une transition énergétique qui ne soit pas aussi idiote que les EnR, intermittentes et au prix du kWh prohibitif. Il s’agit du nucléaire génération 4 : thorium et surgénérateur: pas de dégagement de CO2 (même si ce gaz n'a aucun effet sur Tglobale), déchets réduits et pratiquement sans radioactivité au bout de 300 ans, possibilité de brûler du plutonium, qui est le pire déchet des centrales actuelles, conduite facile (neutrons rapides), démarrage et arrêt rapides, pas d'enrichissement de l'uranium, coût du kWh compétitif, pas d'intermittence, et production d’énergie électrique pendant plus de mille ans…

    Mais cela, les khmers verts, idéologues intégristes, partisans de la décroissance et de la ruine de notre pays, n’y pensent même pas….

  • Pierreyves
    Pierreyves     

    Les verts français ont les yeux admiratifs hypnotisés par les éoliennes allemandes.
    Pourtant l'Allemagne fait énormément moins que la Chine pour lutter contre le CO2. La Chine, comme l'Allemagne, brûle du charbon, énormément de charbon. La Chine réagit comme l'Allemagne, en construisant des éoliennes, énormément d'éoliennes – elle est au premier rang mondial des capacités totales installées au 1 janvier 2013 (75 500 MW, contre 31 000 MW pour l'Allemagne), et au premier rang mondial des capacités nouvellement installées en 2012 (13 000MW, contre 2 500 MW pour l'Allemagne) (Global Wind statistics - 2012)…
    La différence est que la Chine est réaliste, elle sait que les éoliennes ne suffiront pas : moins de 1% de l'énergie consommée sur la planète ; la construction de 34 réacteurs nucléaires a été approuvée, 26 sont en chantier.


    L'Allemagne a choisi de sortir du nucléaire;
    Mais pas du charbon ni du lignite.

    La Chine est championne du monde de l'éolien.
    La Chine construit 26 réacteurs nucléaires.
    La Chine a choisi de sortir du charbon.


    Charbon et nucléaire sont dans un bateau ;
    nucléaire tombe à l'eau ;
    qu'est-ce qui reste ?
     
    http://ecologie-illusion.fr/

    Pierre Yves Morvan

  • lupo
    lupo     

    Bonjour,
    cet article est scandaleux car il donne des informations fausses sur le coût des différentes énergies, au mieux le rédacteur et mal informé et simplifie à l'extrême , au pire il cherche à passer de mauvaises informations pour le lobby nucléaire.

    Sans pousser une énergie plutôt qu'une autre comparons ce qui est comparable :

    Le coût de l'électricité de l'électricité d'un EPR non amorti est de 109 € le MWh (chiffre fourni par EDF sur le réacteur en construction en GB)
    Le coût de l'éolien en France est d'environ e 90 € le MWh (obligation d'achat)
    Le coût du photovoltaïque varie entre 100 € le MWh pour les grands parcs au sol et 300 € pour les petites installations en toitures de maison individuelles

    Après un débat sur la pertinence de telle ou telle énergie peut s'installer ...

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    Et oui les coûts sont supérieurs aux gains c'est pour ça que De Gaule avait lancé la réalisation des centrales nucléaires et que l'Angleterre a lancé la réalisation d'un EPR. Mais bon ceux qui pensent que le Nucléaire est la meilleure solution sont catégorisés de Néocons par l'expresse. Pas étonnant lorsque des verts et socialistes sont aux petites affaires. Mais vous verrez on y reviendra.... car ils sont dans l'erreur la plus totale.

Votre réponse
Postez un commentaire