En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Travail dominical : «Ce n’est pas du volontariat, on est harcelé»

Travail dominical : «Ce n’est pas du volontariat, on est harcelé»
 

Si l’ouverture des magasins le dimanche est censée être très encadrée, de nombreuses boutiques ouvrent malgré tout sans aucune compensation financière. Nombreux sont ceux qui n’ont pas le choix. Ils témoignent sur RMC.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

33 opinions
  • ALEX BENOIT B
    ALEX BENOIT B     

    Le blaireau moyen qui sévit sur les forums se fout totalement des souffrances des salariés car il ne les voit pas. Son souhait et son bonheur est de pousser son caddie, de promener bobonne et ses chiares au milieu des rayons. Le blaireau moyen ne pense qu'à lui, ne vit que pour lui. Il ne sait pas que quand le dimanche sera devenu un jour comme un autre, il devra lui aussi travailler sans sursalaire, il ne verra plus sa femme (qui si elle est maline ira se faire trombiner par un moins con) et ses chiares n'auront plus à le supporter le dimanche.

  • jms69
    jms69     

    de toutes facons si les grande surface ouvre les dimanches,c est la mort des petit commerce alimentaire qui ne gagne de l argent que le dimanche les autres jours de la semaine ils sont deficitaire , et quand dans les petites commune il n y auras plus de commerce, il n y auras plus de banque et( assurance) rien que la filiere boulangerie artisanal fait travaillée plus de 300000 personnes(salariés, representant, meunier, etc) ceci pour toutes les coorporations des commerce qui sont ouvert le dimanche? c est ennorme le nombre de chomeurs en plus, mais l industrie en achetant les hauts decideurs de ce pays n ont rien a faire du social il n y auras bientot que des grandes et moyenne surfaces,

  • JCROIG
    JCROIG     

    Evidemment qu'ils n'ont pas le choix, mais quand les quelques caramels qui le demandent de bonne foi s'apercevront qu'ils peuvent s'asseoir sur les primes et/ou les récup. car ça sera rentré dans le cadre général, alors là, ils auront ce qu'ils méritent. Si on ne peut pas empêcher des imbéciles de devenir des esclaves, alors qu'ils le deviennent.
    Le plus pathétique à mes yeux est de savoir, qu'il y a des personnes qui n'ont rien d'autre à faire le dimanche que de visiter les centres commerciaux...

  • gussaoc
    gussaoc     

    @ nervi je pense que nous avons la même approche du travail. Seulement j'essaie de conjuguer en qualité plus qu en quantité. Je vous rejoins il faut enlever certains carcans. Mais je suis aussi pour que les personnes ont des repères communs. Le travail en est un un, mais il ne faut pas le dénatuer. Il nous appartient qu on le soigne qu on le rende efficient et qu on n'en fasse pas n'importe quoi. Le plus intelligent c'est de faire en sorte que les gens aient envie de bosser dur de se défoncer, mais avec joie qu ils n'aillent pas au boulot à reculons. Comme disait mon arrière grand père qui répondait à certains de ses collègues paysans concernant les empoyés: " "les bon ouvriers vont toujours vers les bon patrons". Et les siens mangeaient à sa table et à la fin après avoir été servi le premier, il ne faisait pas exprés de fermer son couteau précipitament pour les empêcher de finir de manger. Je suis pour une économie libérale qui soi intelligente et non pas autiste sinon c'est contre productif!!

  • gussaoc
    gussaoc     

    @ nervi je pense que nous avons la même approche du travail. Seulement j'essaie de conjuguer en qualité plus qu en quantité. Je vous rejoins il faut enlever certains carcans. Mais je suis aussi pour que les personnes ont des repères communs. Le travail en est un un, mais il ne faut pas le dénatuer. Il nous appartient qu on le soigne qu on le rende efficient et qu on n'en fasse pas n'importe quoi. Le plus intelligent c'est de faire en sorte que les gens aient envie de bosser dur de se défoncer, mais avec joie qu ils n'aillent pas au boulot à reculons. Comme disait mon arrière grand père qui répondait à certains de ses collègues paysans concernant les empoyés: " "les bon ouvriers vont toujours vers les bon patrons". Et les siens mangeaient à sa table et à la fin après avoir été servi le premier, il ne faisait pas exprés de fermer son couteau précipitament pour les empêcher de finir de manger. Je suis pour une économie libérale qui soi intelligente et non pas autiste sinon c'est contre productif!!

  • gussaoc
    gussaoc     

    @ Nervi pour le ciné, je précise que je suis bénevole au sein d'une asso qui gère un ciné donc on donne du temps et du plaisir. C'est pas cher et on est content de faire plaisir. Mais pour cela il faut aussi être en logique avec soi même non? A un moment il faut savoir aussi faire la distinction entre ce qui est indispensable et ce qui ne l'est pas; Et puis aussi ce qui apporte du réel bien être aux autres.

  • Nervi
    Nervi     

    Être contre le travail dominical sous-entend aussi de ne pas aller au cinéma, au théâtre, à l'opéra, au musée et dans les parcs de loisirs ce jour là et ne pas attendre, non plus, ses journaux dès le lundi matin ! La sacrosainte tradition masque un certain manque de logique.

  • VIA IZQUIERDA NORD59
    VIA IZQUIERDA NORD59     

    PKing besoin d'egoistosocialisme, suis de gauche, plutot socialiste et je pense comme toi à ce sujet, généralisé il y aura pas de bénéfice même salariale puis combien d'emploie détruie, seul les grands groupes suivront, donc au détriments des petits commerce.......

  • vincent26
    vincent26     

    Alors là il me semble que votre pote vous raconte un peu n'importe quoi mais bon ..... et si il bosse le dimanche, il a combien de repos derrière ?

  • VIA IZQUIERDA NORD59
    VIA IZQUIERDA NORD59     

    Mais je comprends que tu souhaite gagner mieux ta vie, les salaires sont trop bas

Lire la suite des opinions (33)

Votre réponse
Postez un commentaire