En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Travail de nuit : après Monoprix, les autres ?
 

Monoprix va devoir fermer ses magasins à 21h, n’ayant pas réussi à conclure un accord avec les syndicats. Les procédures du même genre pourraient se multiplier sur les autres enseignes.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • juanmarco
    juanmarco     

    mais on y arrivera jamais!!! et demain pourquoi ne pas fermer les restos après 21 heures ?? ras le bol des syndicats dont les adhérents sont avant tout fonctionnaire , nous sommes avec un taux de chômage record , le monde bouge, change, et évolue !!!!

  • VIA IZQUIERDA du Nord
    VIA IZQUIERDA du Nord     

    sur le meme sujet....

    http://youtu.be/ZHhOx6GZi9Q

  • VIA IZQUIERDA du Nord
    VIA IZQUIERDA du Nord     

    la lois et la même pour tous et quand une lois et bonne on applique avec plus de force.

  • karnac
    karnac     

    Les députés et les sénateurs travaillent bien la nuit eux ? Alors pourquoi vouloir en priver le quidam de base ?

  • bolero12
    bolero12     

    Il faut sans doute revoir la législation car certains patrons doivent abuser... mais arrêtons de décider pour le citoyen ! j'ai un doute sur le fait d'être en république car, de plus en plus, on nous limite nos libertés.

  • Louis Tarascon
    Louis Tarascon     

    Ils sont en train de manipuler les gens pour arriver au point où il n'y aura plus de réglementation du droit du travail. Le tout libéral aura gagné.

  • LENNIE1
    LENNIE1     

    Les syndicats qui font condamner les magasins touchent des "dédommagements". Et après, ils nous bassinent avec la protection des salariés mais ils en ont rien à faire des salariés, c'est juste pour replir les comptes du syndicat.

Votre réponse
Postez un commentaire