En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Havas avait hérité en 2014 de la communication autour de tous les jeux, y compris 'Assasin's creed'
 

Après l'irruption hostile de Vivendi dans son capital, Ubisoft avait rompu unilatéralement son contrat avec Havas sans verser d'indemnités. Le tribunal de commerce vient de condamner Ubisoft à payer 785.000 euros à l'agence de publicité. 

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire