En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La France a dû faire l'acquistion de 12 drones MQ-9 Reaper à l'américain General Atomic.
 

Airbus Group, Dassault Aviation et Finmeccanica ont annoncé, ce lundi 19 mai, avoir remis ensemble leur projet de drone de surveillance aux gouvernements français, allemand et italien. Quels sont les enjeux derrière cette, possible, nouvelle alliance européenne de la défense?

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Vidoc2101
    Vidoc2101     

    Pour surveiller le cul des vaches ?

  • John Connor
    John Connor     

    Je suis effaré de voir comment on nous vend sans débat sur la protection de la vie privée la soupe des drones connectés comme un progrès soit-disant fabuleux. A part pour mieux surveiller les derniers réfractaires qui ne se seraient pas encore connectés au grand nuage dans lequel Big Brother (Google et la NSA) nous surveillent, je ne vois vraiment pas l'intérêt. J'espère qu'il y aura beaucoup d'adeptes du ball trap de drones !

Votre réponse
Postez un commentaire