En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La complexité de la réglementation française coûterait entre 60 et 80 milliards d'euros par an, selon l'OCDE.
 

Le Conseil de simplification livre, ce lundi 14 avril, 50 nouvelles mesures de simplification pour les entreprises. Parmi elles, une modification de la fiche de paie devrait être annoncée.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • look165
    look165     

    Si c'est un TGV, il arrivera à la bourre comme d'hab'.

  • Max Tusalem
    Max Tusalem     

    ben, le système franchouillard est en train de se vider de sa substance, pas de prestroika possible, il va s'effondrer, comme le mur ....
    Ça va se passer progressivement, ou d'un coup, va savoir ! Mais c'est en route, les jeunes le savent : ils ne comptent plus sur ce système pour leur avenir, les électeurs le savent, ils ne votent plus, les investisseurs le savent ... tout le monde le sait : sauf la petite société déconnectée des politiques et leurs amis qui bouffent au même râtelier.

    Le dernier qui quitte éteint la lumière

  • EXile fiscal
    EXile fiscal     

    UN PAYS QUI A BESOINS D UN CONSEIL DES SIMPLIFICATION EST ARRIVE AU BOUT DU BOUT EN MATIERE ECONOMIQUE. C EST MEME PIRE QUE L ANCIENNE URSS . a CE STADE, IL N Y A PLUS RIEN A FAIRE, SI CE N EST DE DEMANTELER L ETAT.

  • HERRIN
    HERRIN     

    Il suffirait déjà de ne pas rajouter nos propres normes à celles de Bruxelles

  • seraphin dupond
    seraphin dupond     

    Cela va dans le bon sens mais ce sera insuffisant...
    Il faut se fixer comme objectif la réduction des textes de 50 %.
    Les changements de taux de TVA incessants générent une charge administrative.
    Comment un TPEntretrepeneur d'une TPE peut il survivre avec 4 interlocuteurs fiscaux ?
    Pour les salaires, arrêtez l'illusion purement technocratique des charges salariales et des charges patronales ! Tout cela sort toujours des memes poches, celles des patrons.
    A quoi sert un certificat de travail obligatoire en fin de contrat extra ou CDD ? A rien...
    Monsieur Bourdin, pourriez vous vous consacrez au monde de l'économie (CAC, PME, TPE, Artisans etc...) non pas une matinée par mois mais trois semaines par mois !
    Vos discussions politiques de café du commerce le matin n'ont aucune espèce d'impact, vous regardez passer les politiques comme les vaches regardent passer les trains.
    Intéressez vous a l'économie, au moins, vous contribuerez à alimenter la machine a vapeur de l'économie française...

Votre réponse
Postez un commentaire