En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La Shotka ne contient aucune trace de THC.
 

Testée en Espagne, cette boisson a été mise au point par une entreprise française de spiritueux. À terme, elle sera aussi vendue aux États-Unis.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • jjpbl
    jjpbl     

    Voilà une idée malheureuse, provoquée aussi par le marasme économique et l’oppression financière de l’État, qui pousse à trouver des consommateurs à tout prix pour survivre financièrement.
    Selon l’humaniste américain Ron Hubbard, il y a une raison constante à la source de la prise de drogue : « …La personne s‘est tournée vers les drogues, l’alcool ou les médicaments pour remédier à des douleurs, des sensations ou des sentiments non désirés… ».
    Ainsi la prévention par l‘information est très importante. Voici ce que fait le cannabis (tiré du livret du même nom et publié par l'association de prévention Non à la drogue Oui à la vie) : « …Quand une personne fume un joint, elle en ressent généralement l’effet en quelques minutes. Les sensations immédiates - accélération du rythme cardiaque, perte de coordination et d’équilibre, sensation d’irréalité « comme dans un rêve »- sont à leur paroxysme dans les 30 premières minutes. Ces effets à court terme disparaissent généralement en deux ou trois heures, mais ils peuvent durer plus longtemps, selon la quantité absorbée, la puissance du THC et la présence d’autres drogues dans le mélange. Le consommateur moyen inhale plus de fumée et la conserve plus longtemps que celle d’une cigarette ; un joint crée donc un grave effet sur ses poumons. Au-delà des problèmes de maux de gorge et de poitrine, il a été démontré qu’un joint est aussi cancérigène que la fumée de 5 cigarettes. Les conséquences psychologiques du cannabis sont également graves. Les consommateurs de cannabis ont une mémoire et des aptitudes mentales moins bonnes que les non-consommateurs. Les animaux auxquels les chercheurs ont donné du cannabis ont également souffert de lésions du cerveau ... »

  • Agostini
    Agostini     

    C'est du n'importe quoi

Votre réponse
Postez un commentaire