En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les salariés de SFR réclament des engagements concrets sur l'emploi.
 

Les salariés de SFR ont demandé, lundi 24 mars, aux deux candidats au rachat de l'opérateur télécom de concrétiser leurs engagements sur l'emploi. Numericable a adressé une lettre pour réitérer ses promesses.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Qoique
    Qoique     

    Peu crédible : l'actionnariat de NUMERICABLE n'est déja pas français :
    ALTICE, câblo-opérateur luxembourgeois détient 30 % des parts, devant Groupe CARLYLE, bastion du complexe militaro-industriel US avec 26 %, et la société britannique de capital-investissement CINVEN avec 18 %.
    L'actionnaire majoritaire d'ALTICE, qui détient 30% de NUMERICABLE, est NEXT Limited Partnership, une société écran basée à Guernesey (paradis fiscal anglais).
    Tout cela a plus les apparences de la spéculation que du projet industriel.
    Patrick Drahi a renié en 2013 sa nationalité française, et il serait dommage que le deuxième opérateur de télécoms français change lui aussi de nationalité comme par enchantement après une opération spéculative …

Votre réponse
Postez un commentaire