En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La première voiture autonome française testée à Bordeaux

Les premières expériences françaises auront lieu en octobre à Bordeaux lors de l’ITS (transports et services intelligents), un congrès mondial dédié à la voiture du futur.
 

Dans la course à la voiture autonome, la France n’est ni en avance, ni en retard. Les premiers tests auront lieu sur les routes de l'agglomération bordelaise en octobre prochain.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • auditeur
    auditeur     

    Il va être difficile pour les conducteurs qui se prennent pour baracuda ou top gun quand ils sont derrière leur volant de le laisser tourner tout seul et se contenter de pianoter sur leur écran pour indiquer la destination.

  • gouik
    gouik     

    Monsieur le gendarme je suis complètement bourré, mais c'est pas moi qui conduit, c'est le pilote automatique. Monsieur le gendarme, pourquoi je dois avoir un permis pour un véhicule autonome!

  • Google-115107645909235974763
    Google-115107645909235974763     

    dans le monde il y a un problème de danger permanent pour nous les peuples ces l intellectuel ,personne pervers qui a toujours la solution de contour d un problème , qui a prive la liberté de sont prochain a sont profit

  • coucou85
    coucou85     

    Foutaises encore une invention débile pour vendre des voitures, mais qui sera responsable en cas d'accident???on va faire des prisons pour les ordinateurs de bords??

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ah oui, la voiture autonome est un enjeu crucial pour les vendeurs de voitures autonomes.
    C'est à se demander pourquoi les mecs qui organisent les trajets en avion dans des appareils bardés de ce qui se fait de mieux, s'encombrent avec non pas un mais deux pilotes professionnels.
    Et encore, les avions progressent dans un environnement sans obstacle et les procédures d'atterrissage et de décollage sont standardisées, calculables et donc parfaitement reproduisibles par des machines.
    M'enfin si les mecs du marketing de l'usine qui vend des voitures autonome vous dit d'en acheter, c'est qu'il faut en acheter.
    Allez y, je vous le laisse.
    En matière de sécurité routière on m'a déjà dit qu'il fallait respecter les consignes de sécurité et je suis suffisamment intelligent pour le faire.
    Mais peut être que ce n'est pas votre cas et que vous avez besoin d'une technologie faillible pour faire preuve d'intelligence et de responsabilité à votre place.

    auditeur
    auditeur      (réponse à HeyBaal)

    Dans les avions modernes la présence des pilotes est surtout destinée à rassurer les passagers.

    Facebook-1398783397092835
    Facebook-1398783397092835      (réponse à auditeur)

    C'est exact. Il faut remarquer que les engins spatiaux sont pilotés par des ordinateurs sauf en cas de panne. L'ordinateur analyse beaucoup plus rapidement les situations. Même les pilotes de F1 ont des ordinateurs pour les aider. Parfois même, ils trichent en les utilisant alors que c'est interdit. La machine a une efficience sans commune mesure à l'Homme. Mais elle n'est pas l'Homme. C'est toujours l'humain qui pense. A ne pas confondre la pensée et la réflexion.

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à auditeur)

    "Surtout" ?

    auditeur
    auditeur      (réponse à HeyBaal)

    Et accessoirement expliquer d'éventuels accidents par une erreur de pilotage.

Votre réponse
Postez un commentaire