En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Ferdinand Piëch tourne la page Volkswagen en vendant l'essentiel de ses parts.
 

Ferdinand Piëch, l'un des héritiers de l'empire Volkswagen, vend la majeure partie de ses parts du groupe. L'achèvement d'une carrière brillante, émaillée de batailles épiques, mais largement ternie par sa fin.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Number 6
    Number 6     

    Histoire intéressante... mais le principal larron est oublié... celui sans lequel rien de toute cette aventure Volkswagen ne serait arrivée... celui qui a crée la marque ou, pour être précis, à commandé à Ferdinand Porche la Volkswagen... c'est ça qui fait fureur !!!

  • Number 6
    Number 6     

    Histoire intéressante... mais le principal larron est oublié... celui sans lequel rien de toute cette aventure Volkswagen ne serait arrivée... celui qui a crée la marque ou, pour être précis, à commandé à Ferdinand Porche la Volkswagen... c'est ça qui fait fureur !!!

Votre réponse
Postez un commentaire