En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Manuel Valls ne s'interdit pas de légiférer sur les indemnités de départ des patrons
 

Lors de son intervention sur France 2, le Premier ministre a été invité à réagir sur les quelque 60 millions d'euros auxquels peut prétendre Martin Winterkorn , le patron déchu de Volkswagen. Affirmant avoir été "choqué", il ne s'interdit pas de légiférer en France pour éviter pareil situation.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • france91
    france91     

    Je suis choque d' être diriger par un président qui n'a jamais travailler en entreprise et qui nous donne des leçons des lois nous français qui nous levons tôt chaque matin pour aller aux bureaux. Nous payons nos impôts pour ces incompétents.

Votre réponse
Postez un commentaire