En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
L'Antitrust italienne a constaté que les informations fournies par la compagnie aux passagers italiens sur son site et dans ses courriels restaient "incomplètes, non transparentes et trompeuses".
 

La compagnie risque jusqu'à 5 millions d'euros d'amende pour ne pas avoir correctement informé ses clients italiens de leurs droits après ses nombreuses annulations de vols, selon l'autorité italienne chargée de la concurrence.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire