En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les compagnies de VTC, telles que Voitures jaunes, ont gagné une manche contre les taxis.
 

Après la suspension par le Conseil d'Etat du décret gouvernemental imposant un délai de 15 minutes entre la réservation d'un VTC et la prise en charge du client, Jean-Marc Ayrault a annoncé, ce 6 février, la nomination d'une personnalité chargée de proposer de nouvelles règles.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

20 opinions
  • Celimene
    Celimene     

    ils sont tous dans les aéroports ! pour Paris, ils ne génèrent aucun enthousiasme : pour certains (pas tous) pas aimables ! tout juste bonjour, et pour un peu que vous n'ayez pas assez de KM pour eux c'est refus ! cherchez l'erreur ... dans les grandes villes comme Londres, NY ou Chicago vous n'aurez pas ce problème. Y a comme un défaut non ??? il conviendrait qu'ils comprennent que les petits arrangements ne sont plus de mise et que la concurrence est normale dans un pays normal ! mais qu'est-ce qui est normal en France ??? je n'ose le dire .... alors qu'ils arrêtent tous ces syndicats de nous faire croire ce qu'il n'y a pas à croire !

  • lesavoyard
    lesavoyard     

    Le combat des taxis est tout simple: défendre la rareté des véhicules pour maintenir le prix exhorbitant des licences à la revente.

  • concombre masque
    concombre masque     

    Si ! entendu ce matin la possibilité pour un taxi de revendre plusieurs fois sa licence , d'ou baisse des prix et extinction du système à moyen terme .
    une idée à creuser

  • concombre masque
    concombre masque     

    d'une licence au départ gratos qui devient hors de prix . Bizarre le gouvernement n'a pas eu l'idée de taxer à 30 % la plus value

  • ASSID
    ASSID     

    les temps changent, les privilèges se déplacent et les politicards arrêtez de vous en mêler.. vous ne comprenez rien.

  • Michel Zim
    Michel Zim     

    Quand l'état a la prétention de sans cesse accorder et protéger des privilèges, dans un monde où les techniques évoluent ( rien de plus normal ) , il ne peut que se produire des nœuds impossible à dénouer sans rancœurs.

  • boris2749
    boris2749     

    Il existe aussi le covoiturage en ville. Le site de la mairie de Paris en fait l'éloge.

  • boris2749
    boris2749     

    Le libéralisme est là, la libre entreprise avec. Le gouvernement ne peut empêcher la création de sociétés il doit donc aider les taxis en faisant chuter le prix de la licence mais sans qu'il ne perdent leur investissement; ça ne va pas être facile.

  • boris2749
    boris2749     

    Ce sujet n'a rien à voir avec le socialisme t les socialistes.

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    ou alors il faudra scinder les dessous de table... Les laisser tels quels serait indécent (mais pas forcément refusé par les propriétaires :))

Lire la suite des opinions (20)

Votre réponse
Postez un commentaire