En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Alexandre Roos, le PDG de Winamax, évoque la stratégie de l'entreprise pour BFMBusiness.com.
 

En conquérant 5% de part de marché en quelques semaines, le leader français du poker en ligne a effectué une entrée réussie sur le marché des paris sportifs. Il compte sur la fin du Mondial pour relancer son activité principale.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • ghou
    ghou     

    "l'ennemi du poker c'est le temps"

    Étant donné les prélèvements exorbitants des sites de poker sur les gains des joueurs (rake)
    L'ennemi du poker c'est le site en lui même..
    Il faut un temps infini pour gagner très peu, même pour les bons joueurs; et un temps record pour perdre beaucoup.
    Normal que les joueurs se dégoutent facilement.

Votre réponse
Postez un commentaire