En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le patron d'Iliad est resté un peu plus d'une heure dans les locaux de la Consob, l'autorité boursière italienne, avant de s'engouffrer dans une camionnette noire sans faire aucune déclaration.
 

Le fondateur de Free a dû clarifier ses intentions vis-à-vis de Telecom Italia, alors qu'il est en mesure de monter à 15% dans le capital de l'opérateur. Rien n'a filtré de cet entretien.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire