En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

LE CLOUD SIMPLEMENT

Au cours des deux prochaines années, nous allons assister à une accélération dans l'adoption de services cloud par les entreprises. En France ce marché pèse déjà près de 5 milliards d'euros, en progression de 20% par rapport à 2014, selon une étude du cabinet Markess. Plateformes matérielles, applications logicielles et même gestion de données, le passage au cloud va se généraliser dans tous les domaines.

Le stockage massif de données en cloud va d'ailleurs devenir un sujet stratégique pour les comités de direction. Car c'est en tirant parti de ces données que les entreprises vont améliorer leur productivité, gagner en agilité, développer leur compétitivité, et créer de nouveaux services. Elles sauront également bénéficier des opportunités économiques offertes par le cloud, en termes de réduction de coûts, d'économies d'échelle et de rapidité de mise en œuvre.

Mais ne sous-estimons pas les contraintes du cloud. Même s'il s'impose comme une véritable alternative à l'approche traditionnelle des systèmes d'information des entreprises, il reste encore majoritairement exploité par les directions informatiques. Les autres métiers de l'entreprise (RH, ventes, marketing) y vont encore à pas comptés, avec des usages limités. De nombreuses questions restent en suspens au niveau des engagements de qualité de service, de la sécurité des données, du type de service à choisir, voire de la la confiance à accorder aux prestataires. La transparence des contrats laisse ainsi souvent à désirer. Les fournisseurs travaillent sur ces points pour optimiser leurs offres, enrichir leurs services et rassurer leurs clients, en leur démontrant comment le cloud peut les aider à créer de la valeur.

Et cela fonctionne puisqu'en France, un décideur informatique sur deux prévoit déjà d'augmenter fortement la part de son budget IT dédié au cloud. Tous sont persuadés que son adoption ouvre de nouveaux horizons aux entreprises et va les aider à atteindre leurs objectifs de croissance.