En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

560 milliards maintenant... Des impôts dans 10 ans ?

Mis à jour le
L'Etat débourse des milliards d'euros pour faire face à la crise. A quand les hausses d'impôts pour les compenser ?
 

Pour faire face à la crise, l’Etat a multiplié les annonces de plans et de financements. Mais où va-t-il trouver l’argent ?

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

20 opinions
  • cousinhub
    cousinhub     

    l'état prête aux banques à 4% . Les banques remboursent à 8% et nous les petits français emprunteurs de demain à 12 % . A votre avis ?? qui payent les dettes de l'état ??

  • cousinhub
    cousinhub     

    Il est de toute façon sur et certain que tu ne fais pas parti de la france d'en bas . Mais au fait ?? es tu sur de faire parti de la france d'en haut ?? réfléchis bien à cette question TETRA car Sarkozy n' a pas bcp d'ami(e)s . Bye

  • cocorico44
    cocorico44     

    Des experts nous ont longuement expliqué les dangers émanant d'un réchauffement de la planète;Fonte des glaces aux poles et ralentissement des courants permanents d'ou une période glaciére à venir;Là tout le monde s'est trouvé une ame de bon citoyen près à suivre les conseils du bon père Hulot!Crise financiere importante que fait on?On ne soutient pas nos entreprises?On demande à chaque français de ne plus consommer?NON,autant pour l'avenir de la planète il est necessaire d'agir,de mème il est indispensable de soutenir les investissements,aider es entreprises pour éviter les dépots de bilan amenant au chomage et à une baisse de la consomation;Pour finir,partisans d'une politique de gauche(caviar?)n'oubliez pas qu'il s'agit d'une caution de l'état pas d'un cadeau;

  • mogambo
    mogambo     

    Comme toujours...plein d'arguments Tetra!...

  • D.S.
    D.S.     

    Euh, réctification, je n'ai jamais dit que j'étais cadre sup dans un de mes posts. C'est ce que vous avez imaginé, comme vous imaginez sans doute que j'ai voté Sarko, et que je le soutiens à mort. Mais tout cela vient de votre esprit à l'imagination décidemment très fertile. Mais bon, si vous êtes toujours persuadé que vous allez payer 360 milliards, je vous souhaite du courage, car ça ne doit pas être facile tous les jours de vivre avec cette idée là. Et s'il vous plait, cessez de me traiter de: 1) Sarkozyste, 2)libéral, 3) Expert. Si vous ne voulez pas lire mes contributions, libre à vous, mais cessez de tenter de devinez de quel bord politique je suis (vous seriez d'ailleurs sans doute très surpris), quel métier je fait, ou comment je pense. Enfin, rassurez-vous, je ne voudrait pas non-plus collaborer avec vous, donc le problème ne se posera sans doute jamais.
    Concernant votre question sur le fait que l'Etat fasse un plan de relance, on dirait que cela s'apparente à un plan de relance budgétaire keynésien. Or, je vous rappelle qu'une politique budgétaire de relance keynésienne vise, pour l'Etat, à augmenter ses dépenses publiques (en investissant, ou dans les constructions), afin de pousser les entreprises à investir, à produire plus, pour in fine, augmenter la croissance et faire baisser le chômage. Donc, sauf à être un adepte de la décroissance, on ne peut pas trop, sur le principe, s'opposer à cette idée. Néanmoins, je suis aussi conscient des limites de ce type de politique, notamment, le fait que cela augmente nécessairement l'endettement de l'Etat. Cela pose problème, car si la population anticipe une trop forte augmentation future d'impôts, elle ne consommera pas plus, et du coup, la politique de relance tombera à l'eau. Il faut donc, pour qu'elle soit efficace, que l'impulsion donnée soit suffisamment forte pour que la croissance engendrée compense l'augmentation future des impôts. Une autre limite vient du fait que dans nos économies ouvertes, la part des importations est très importante, ce qui limite considérablement l'impact de la relance, car les gens consomment une grande partie de produits non-locaux.
    Donc, cette politique n'est pas gagnée d'avance, n'est pas parfaite non-plus, mais espérons qu'elle sera bénéfique pour l'ensemble de la société.
    Enfin, il y a une chose que je ne comprends pas. Vous vous indignez du libéralisme (ce qui peut se comprendre lorsque cela est bien argumenté), mais lorsqu'une politique keynésienne est enclenchée, vous vous indignez encore. Quelle politique souhaitez-vous donc?

  • tetra
    tetra     

    Que dire en voyant tous ces avis nègatifs issus d'une masturbation cèrèbrale de personnes pas trop au courant de la realitè.
    Les anti-Sarkosyste sont comme les meneurs du PS.
    Ils racontent n'importe quoi en inventant des malheurs imaginaires et toujours à la ramasse.
    Bravo les gars,c'est pas demain que vous serez au pouvoir,vous etes vraiment trop nuls.

  • mogambo
    mogambo     

    Ah! Chamsia, t'as tout compris comme d'habitude!
    Citoyens Français, laissez tranquille les spéculateurs et leurs grands amis de droite, Sarko en premier,ils s'occupent de leur fric, et vous, payez et taisez-vous, soyez sages, surtout pas de grèves...ça dérange leur business!!!
    Chamsia, je te souhaite de payer encore plus que tout le monde, toi l'indécrottable défenseur de la droite la plus libérale...et pas de grève surtout, pas même de la faim!

  • jeancourt
    jeancourt     

    Avec un endettement de plus de 1200 milliards d'euro, CONment fait-on encore pour prêter de l'argent.
    Faudra donner la recette à tous ceux qui sont en situation de surendettement, en France.

  • CHAMSIA
    CHAMSIA     

    Toujours ce SARKOZY de malheur quel désastre dites vous mais il n est pas le seul a avoir fait des erreurs les socialo-communistes et MITTEAND ont saignés la FRANCE par tous les bouts et Madame AUBRY qui ose se présenter comme premier secrétaire du PS en a fait une lourde c'est les 35 heures alors prenez vous en a elle car c'est eux les principaux fossoyeurs de la FRANCE la droite ramene l argent que la gauche dépense inconsidérement.

  • CHAMSIA
    CHAMSIA     

    L argent il y en a dans tous les bas de laine aussi ce n est pas cela qui me préocuppe ce sont les dettes abyssales que nous avons et la cela risque de ne pas pouvoir jamais les payer et que l on soit obligés d aller au pot dans quelques temps mais on a eu trente glorieuses qui ont été faciles aussi maintenant devons nous avoir trente pleureuses ce qui si je compte bien de 2002 a 2032 alors d ici la on a le temps de voir venir et que nous soyons assez sages pour ne pas faire des betises genre grèves a répétition.

Lire la suite des opinions (20)

Votre réponse
Postez un commentaire