En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La principale mission de l'AFA sera de surveiller les entreprises de plus de 500 salariés et 100 millions d'euros de chiffre d'affaires.
 

Comme le prévoyait la loi Sapin II, l'agence anti-corruption verra le jour mercredi. Les 70 agents qui y travailleront pourront contrôler et sanctionner les entreprises qui contreviennent aux règles.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Vincent D
    Vincent D     

    Mais c'est génial ! Les entreprises PRIVÉES dans le collimateur de cet état français TOUT PUISSANT !
    Bien évidemment, les entreprises de droit publics sont à l'abri ! Et les deux enfants de s.lauds qui ont piqué dans la caisse (François et Pénélope, pour ceux qui ne l'auraient pas COMPRIS) seront TOUJOURS à l'abri. Putain, mais c'est quoi ce pays où l'on met les entreprises (qui rapportent de la richesse, je le rappelle) sous tutelle. Et où les politiques s'adonnent à des malversations de l'argent du contribuable sans être inquiétés ?
    Je vais vomir !

  • Vincent D
    Vincent D     

    Mais c'est génial ! Les entreprises PRIVÉES dans le collimateur de cet état français TOUT PUISSANT !
    Bien évidemment, les entreprises de droit publics sont à l'abri ! Et les deux enfants de s.lauds qui ont piqué dans la caisse (François et Pénélope, pour ceux qui ne l'auraient pas COMPRIS) seront TOUJOURS à l'abri. Putain, mais c'est quoi ce pays où l'on met les entreprises (qui rapportent de la richesse, je le rappelle) sous tutelle. Et où les politiques s'adonnent à des malversations de l'argent du contribuable sans être inquiétés ?
    Je vais vomir !

  • Vincent D
    Vincent D     

    Mais c'est génial ! Les entreprises PRIVÉES dans le collimateur de cet état français TOUT PUISSANT !
    Bien évidemment, les entreprises de droit publics sont à l'abri ! Et les deux enfants de s.lauds qui ont piqué dans la caisse (François et Pénélope, pour ceux qui ne l'auraient pas COMPRIS) seront TOUJOURS à l'abri. Putain, mais c'est quoi ce pays où l'on met les entreprises (qui rapportent de la richesse, je le rappelle) sous tutelle. Et où les politiques s'adonnent à des malversations de l'argent du contribuable sans être inquiétés ?
    Je vais vomir !

Votre réponse
Postez un commentaire