En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La garde à vue de Bernard Tapie s'achève ce vendredi 28 juin.
 

L’État, via le Consortium de réalisation, a déposé un recours en révision contre l'arbitrage rendu en 2008 en faveur de Bernard Tapie. L'homme d'affaires est, lui, toujours en garde à vue, vendredi 28 juin.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • BenVoyons
    BenVoyons     

    et ensuite un recours contre le recours ? et puis un recours contre le recours du recours ? ça devient nullissime, le coté psychorigide de ce gouvernement. Ils dépensent plus de pognon en frais, experts, salaires de juge et perte de temps de tout le monde que s'ils admettaient une bonne fois que Tapie a eu raison de gueuler contre les crétins cravatés aux ordres qui ont voulu l'escroquer. Vas-y Nanard !!

  • pchk
    pchk     

    Si cet etat et son gouvernement continuent de faire c... le monde je pense que le peuple va tres bientot prendre les choses en mains!!!!! et ca va c... des ronds de chapeau.... :-)

  • infox
    infox     

    Réveillez-vous ! >>> Marché transatlantique : un pas décisif vers une gouvernance mondiale non souveraine
    “ Le mandat de négociation est inscrit à l'ordre du jour du Conseil de l'Union européenne "Commerce" qui doit l'approuver afin que les négociations puissent débuter dès le mois de juillet. Non disponible officiellement pour les citoyens européens, ... “

    Le 12 mars dernier, la Commission européenne a approuvé le projet de mandat concernant la conclusion avec les États-Unis de l'accord appelé « Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement », donnant ainsi le coup d’envoi aux négociations entre les différentes parties européennes. Le mandat de négociation est inscrit à l'ordre du jour du Conseil de l'Union européenne "Commerce" qui doit l'approuver afin que les négociations puissent débuter dès le mois de juillet. Non disponible officiellement pour les citoyens européens, le projet a cependant fait l'objet de divulgations sur internet. Il a été traduit en français par l'auteure du blog contrelacour[1] <http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/marche-transatlantique-un-pas-137944#_ftn1> .

    L’objet de cette tribune[2] <http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/marche-transatlantique-un-pas-137944#_ftn2> est donc de proposer une brève synthèse des points essentiels de ce texte de 46 articles qui, comme nous allons le voir, cache derrière une logorrhée prônant le respect des Droits de l’Homme et de l’environnement l’inscription dans le marbre du droit international l’impuissance des institutions nationales souveraines, notamment en matière de protection sociale et environnementale. Nous verrons également que, loin de n’être que de l’incrémentalisme[3] <http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/marche-transatlantique-un-pas-137944#_ftn3> , ce texte constitue un pas décisif dans le processus d’élaboration d’un gouvernement mondial purement technocratique au seul profit des intérêts financiers et dont les effets profondément morbides sont aujourd’hui bien identifiés.

    La promotion trompeuse des Droits de l’Homme et du développement durable
    ....

    LA SUITE SUR CE LIEN :
    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/marche-transatlantique-un-pas-137944

    Ce type d’accord vise à libéraliser la circulation des marchandises, c’est-à-dire des biens, des services, des travailleurs, des capitaux et des capacités d’investissement, et à éliminer toutes les entraves au commerce et au bizness.
    Nos droits, notre niveau de vie vont reculer partout : seuls les superprofits des multinationales en bénéficieront.

  • fredpascal7777777
    fredpascal7777777     

    L'Etat dépose un recours. Tu parles! C'est le parti socialiste oui, cette bande de débiles qui vivent toujours dans l'ère marxiste qui veut chasser tous les riches qui gagnent plus que 4'000Euros par mois. Autant dire que le PS se décapitera lui-même.
    De plus, dans cette affaire de Tapie, le Crédit Lyonnais a bel et bien escroqué ce dernier. C'est normal que l'Etat passe à la caisse pour le dédommager. Les socialos veulent casser le jugement, et faire donc payer plus à l'Etat car l'issue est déjà connue.
    Quand partiront-ils cette bande de pantins inutiles et stupides? Vivement les prochaines élections qu'on rigole!

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Une banque publique a escroqué un homme d'affaire. Ce n'est pas l'état ou l'organe représentatif qui a un "préjudice" !

  • vicenzo
    vicenzo     

    tous des crabes la France me fait vomir

  • Alan21
    Alan21     

    Allez je pari UNE RELAXE POUR TOUS .... et tout le monde va garder son pognon (moins tous les pots de vin à distribuer).

  • vauban
    vauban     

    PUB

  • Cedric Citharel
    Cedric Citharel     

    "Un tel recours est contraint par un court délai de prescription."
    En clair, on sait déjà que le recours sera refusé et qu'il ne s'agit que d'un effet d'annonce.
    Les politiciens nous détroussent, et dans cette mascarade, les industriels ne sont pas leurs ennemis, mais leurs complices. Pour savoir comment ils s'y prennent et comment ils utilisent les institutions afin de se remplir les poches, et de remplir celles de leurs copains, lisez "On les croise parfois", de Cedric Citharel.

Votre réponse
Postez un commentaire