En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif, était l'invité de BFMTV-RMC.
 

Invité de BFMTV-RMC, le ministre du Redressement productif a évoqué le rapprochement entre le constructeur français et le chinois Dongfeng. Et n'a pas manqué de lancer une nouvelle pique à Xavier Niel, le patron de Free.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

33 opinions
  • kent
    kent     

    " Si y'' qu'à : Faut qu'on ! " De quoi ce mêle encore ce phraseur de ministre bon à rien ? Grotesque et lamentable cette gouvernance d’en-fumeurs qui parlent pour ne rien dire..

  • Max Tusalem
    Max Tusalem     

    T'as raison l'aboyeur, US go home et welcome China ! C'est mieux, c'est des communistes ? Faut vraiment etre resté au 19 siècle pour répéter encore le baratin idéologique de l'extrème gauche !

  • parlervrai
    parlervrai     

    PSA doit rester français" . . . . . N O N ! ! ! ! il sera chinois......vive la France ! ! !

  • dmnf
    dmnf     

    Exacte : http://www.atlantico.fr/decryptage/et-etat-effaca-quatre-millions-euros-dette-humanite-et-pour-entrepreneurs-sophie-menthon-919960.html
    Et la liberté de la presse dans tout ça, elle est où ?

  • dmnf
    dmnf     

    Sous prétexte d'accord de compétitivité, de mondialisation, etc... nous sommes donc amenés à prévoir ou à accepter de vivre moins bien. Mais que cherchent-ils ? A équilibrer les niveaux de vie d'un continent à l'autre ? Qu'ils arrêtent de nous prendre pour des c... avec leur démagogie. Il ferait mieux de restructurer les administrations pour réduire les coûts de fonctionnement de l'Etat. Quand pourrons-nous avoir un débat qui traite de la question des finances de l'Etat ?

  • BASTIDE
    BASTIDE     

    J.J BOURDIN aurait DU aborder le grave problème de la PRESSE, pour laquelle nos deniers sont utilisés pour les SAUVER....comme dernièrement encore le rachat de la créance de l'HUMANITE (pour qq n° de ventes) !!! mais aussi pour Libération(un des chouchous d'Hollande pour 40.000 exemplaires en kiosque). La France va mal, qu'ils se débrouillent avec leurs Actionnaires et non pas avec les deniers de tous les Français. S'ils sont mauvais, qu'ils mettent la clé sous la porte.
    La liberté de la presse coûte aux Français 5 milliards d'€ (ils ont acheté la Presse de B.DORMANN)

  • Pasquinel
    Pasquinel     

    Si c'est comme a Cherbourg !! la main d'oeuvre n'est même pas Française !!
    Le chantier CMN de Cherbourg ne construira que huit bateaux
    Des 30 bateaux commandés par le Mozambique aux chantiers CMN, 8 seront construits à Cherbourg. En partie par des étrangers.

    http://www.entreprises.ouest-france.fr/node/117596

  • dmnf
    dmnf     

    D'après AM, le CICE aide les grandes entp dans leurs investissements et leurs recrutements. Dixit AM : le CICE aide les entp à recruter de la "main d'oeuvre". Oui, il a bien dit "de la main d'oeuvre" et non pas des "salariés", des "compétences" ou de "nouvelles ressources". Tout comme l'allègement Fillon, ce terme "main d'oeuvre" signifie bien que le CICE est mis en place pour favoriser les bas salaires (qualifiés ou non qualifiés, il s'en moque). AM avantage (influence) les grandes entp à embaucher à bas prix. Il se contrefiche des PME, artisans et autres petites boîtes = elles n'en valent plus la peine pour qu'il s'y intéresse. C'est inquiétant de voir comment certains élus dirigent notre économie en la tirant vers le bas :(

  • Max Tusalem
    Max Tusalem     

    Ben moi, je me marre ! A bas les actionnaires qui se goinfrent ! A force de tuer ou de chasser hors de France tout ce qui ressemble à l'investissement, on se retrouve obligé de faire appel aux "communistes" chinois.
    Donc les enfants de nos fonctionnaires vont travailler pour des actionnaires chinois ... en France. Si ça ce n'est pas de la délocalisation. Mais pourquoi pas ?
    Mais les dividendes versés aux actionnaires chinois n'iront pas entretenir l'état obèse franchouillard ....ça on lui a expliqué , à Montebourg ?
    Et les Chinois, que j'ai appris à connaitre un peu, y investissent pour le pognon, seulement pour leur pognon .....

  • Pasquinel
    Pasquinel     

    Revoir l’analyse d’Alain Soral sur les mésaventures du groupe PSA (extrait de l’entretien de rentrée 2012) : http://www.egaliteetreconciliation.fr/General-Motors-se-retire-du-capital-de-PSA-21954.html

Lire la suite des opinions (33)

Votre réponse
Postez un commentaire