En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Assurance chômage: Filippetti tente de rassurer les intermittents

Mis à jour le
Aurélie Filippetti rappelle que c'est au Medef que les organisations syndicales doivent adresser leur mécontentement.
 

Le Medef a proposé d'aligner le régime d'assurance chômage des intermittents sur le régime général. Aurélie Filippetti a déclaré, ce jeudi 13 février, que "le gouvernement ne reprend nullement à son compte ces propositions".

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

20 opinions
  • MARIANE3459
    MARIANE3459     

    C'est Filipetti qui a une attitude agressive et scandaleuse ! elle trouve normal que ce soit les salariés du privé qui payent pour les intermittents, quand les salariés du privé ne pourront plus être payés, ce sont les intermittents qui paieront (?)non évidemment ?

  • zigoto
    zigoto     

    OUI les intermittents du spectacle ont un tapis rouge déroulés devant eux lorsqu'ils sont au chômage alors que les travailleurs ont de gros soucis, il n'est pas normal que les acteurs grassement payés puissent prétendre à des allocations et lorsqu'ils sont célèbres partent s'établir à l'étranger afin de ne pas payer d'impôt, quelle reconnaissance de leur part !

  • FLIBUSTE
    FLIBUSTE     

    Ce n'est pas à nos caisses de cotisations de travailleurs de financer la culture et les petits plaisirs des bobos parisiens. S'ils veulent faire grève, qu'il la fasse... on regardera un dvd, si c'est un film français on y aura aussi participé avec nos impôts. En FRANCE les salariés payent pour tout et pour tous...RAZ LE BOL

  • FLIBUSTE
    FLIBUSTE     

    Absolument ça suffit de payer pour tout et n'importe quoi

  • christophe22300
    christophe22300     

    Il suffit d'être payé 3 mois par ans pour être indemnisé tout le reste de l'année. Et pourtant, je suis presque sur que la majorité de nos intermittents bossent beaucoup plus que ça dans l'année. Le système d'indemnisation des intermittents est donc une subvention déguisée faite au ministère de la culture. Alors mettons les choses à plat, indemnisons les intermittents comme tous les autres salariés, et s'ils doivent avoir de meilleures conditions, que ce soit pris sur les budgets du ministère de la culture. Tant qu'à faire, le gouvernement n'a qu'à mettre en place une taxe spéciale sur les cachets faramineux touchés par les artistes 'qui s'en sortent très bien', au nom de la solidarité de leur branche.

  • fifi0682
    fifi0682     

    mais oui, pas de soucis mes petits, on ne va pas vous priver de l'argent publique ! Vous savez bien qu'on aime les gens du spectacle! regardez le président et gayet! Maintenant, montebourg et sa comédienne! vous voyez, c'est une preuve!
    http://www.lepoint.fr/ces-gens-la/arnaud-montebourg-et-elsa-zylberstein-les-amoureux-de-la-saint-valentin-14-02-2014-1791583_264.php

  • FLIBUSTE
    FLIBUSTE     

    @Alan taf : Des menaces et des insultes, un bon petit soldat socialiste. La culture a l'âge de l'humanité. Elle a survécu bien avant le statut d'intermittents du spectacle et des bobos parisiens et survivra heureusement bien après. Puisque vous êtes si malin citez moi quelques œuvres contemporaines subventionnées (spectacle) dont on parlera encore dans 100 ans !! Moi qui suis bêtes et incultes, je n'en vois pas... Tout n'est pas culture, il y a là aussi une grande sélection à faire.... et supprimer les copinages, dans un milieu ou le travail est loin d'être la 1ère vertu.

  • Dumo
    Dumo     

    Un déficit dit "chronique" d' 1 milliards d'euros par ans pour 100000 bénéficiaires. Un déficit qui ne représente pourtant que 3% des demandeurs d' Emplois. On peut donc comprendre l' urgence de réformer les règles de droits au chômage de cette catégorie Professionnelle ! Quant a vous Mme Filippetti, vos arguments sont indéfendables !

  • antistaliniste
    antistaliniste     

    Un intermittent travaille un mois par an pour gagner en moyenne 8000 EUR par mois pendant l'année entière. Seuls les fachos gauchistes s'opposent à la suppression de ce privilège des fainéants bobos.

  • Alan taf
    Alan taf     

    Quelle bêtise ta réflexion !!! Il ne va plus y avoir de culture si tu supprimes cela

Lire la suite des opinions (20)

Votre réponse
Postez un commentaire