En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Martine Aubry aurait le profil pour Bercy selon un sondage Ifop de ce 19 mai.
 

Selon un sondage publié dans le JDD de ce dimanche 19 mai, les Français ne font pas confiance à Pierre Moscovici à la tête du ministère de l'Economie et des Finances. Ils lui préfèreraient Martine Aubry ou Louis Gallois.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

30 opinions
  • BenVoyons
    BenVoyons     

    NNNNNOOOOOOooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooonnnnn ____________________________________________________________________________________ ....................................................................................................PITIéééééééééééééééééééééééééé..................................... __________________________________________________________________________________ ......................PAAAAAAaaaas Aubryiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii.............Noooooooooooonn... :))

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    +1

  • jpmultimed
    jpmultimed     

    Dans une période où ils ont tous les pouvoirs, ce qui n'est pas arrivé en France depuis bien longtemps. Ils ont en effet les Régions, l'Assemblée Nationale, le Sénat, La Présidence, le Gouvernement, que leur manque-t-il encore pour avancer ?

    C'est de la faute à qui cette fois-ci, si les membres du gouvernement enfermés dans leurs bulles, déconnectés du monde réels, empilent les incohérences et absurdités ?
    Changer pour qui, pourquoi ?

    La seule chose à changer c'est l'orientation suicidaire prise par ce gouvernement, cette folie qui s'est emparée d'eux, lorsque ivres de pouvoir, ils ont eu l'impression qu'il ne se passait rien, que la crise était une chimère et qu'ils pouvaient tout se permettre.


    Ce qu'il faut changer c'est cette idéologie d'un autre âge, d'une époque révolue, on l'on pouvait régler les choses dans nos frontières. Aujourd'hui, il y a l'Europe, il y a la mondialisation, il y a l'économie, choses dont ils n'ont pas pris toute la mesure, qu'ils se montrent incapables de gérer.


    Ce qu'il faut changer, ce sont les comportements, les habitudes, qui nous ont conduits depuis des décennies à empiler des dettes et des déficits sans jamais regarder en arrière, et sans jamais chercher à faire les économies qui étaient plus que nécessaires, à endiguer les gaspillages.


    Ce qu'il faut changer et surtout réformer, c'est l'appareil d'état, qui n'est plus que le reflet d'un amoncellement d'incompétence, et par-delà, de notre décadence.
    Vous n'avez pas la stature, ni les profils nécessaires pour réparer les dégâts que vous avez accumulés.


    Nous n'avons pratiquement plus rien. Plus de pouvoir d'achats, plus d'emplois, de moins en moins d'entreprises pour nous en donner, une dette qui ne cesse de grossir, toujours plus de fonctionnaires là où il ne faut pas, des impôts et des taxes en expansion constantes.
    Nous, les soi-disant donneurs de leçons, sommes la risée du monde.
    Les politiques ne sont pas une solution d'avenir et vous non plus.

  • Walter Benjamin
    Walter Benjamin     

    La question est en effet : qui pilotera la sortie se l'utopie néolibérale (qui n'a rien à voir avec le libéralisme) qui nous fera sortit du délire néolibéral qui a provoqué la crise financière: Je vous rappelle que la crise n'est pas due aux pauvres qui gagneraient trop mais elle est due à une dérégulation folle qui a abouti à des aberrations: les CdS (pari sur les pertes des clients! ) VAD, produits dérivés, high frequency trading (qui n'a aucun sens économique) et surtout la plus grande tricherie de l'histoire avec les "paradis fiscaux (60 000 milliards pas une broutille échappent aux états) et le pompon, la privatisation de la création monétaire qui a créé la dette artificielle des états (66% de la dette française est composée d'intérêts !) Un état n'a pas à payer des intérêts sur son propre argent! (la BCE prête à 1% aux banques qui reprêtent à 2%,% voire 6% aux états c'est un hold up qui doit cesser ) L'idéologie néolibérale est marte en 2008 mais des Barroso continuent de déréguler à fond. Pour sauver leur idéologie ils en sont à actionner la planche à billets à fond (quantitative easinf ou "assouplissement monétaire " les billets n'iront pas jusqu'au ciel, le Big Krach néolibéral se rapproche ,le retour à l'économie réelle sera très violent : écoutez Delamarche ou Jorion sur youtube

  • danalu49
    danalu49     

    On oublie toujours de dire que le sondage ne concerne que des personnalités du PS.

  • keops
    keops     

    et pour préféré des français peut être une minorité car il faut arrêter de dire les français car cet femme fait partie de l affaire des poisons

  • keops
    keops     

    Hollande : ce sont ses amis qui en parlent le mieux !
    doigt reniement


    On n'est jamais mieux trahi que par les siens !

    Pour se faire une opinion sur François Hollande, rien de plus instructif et dévastateur que d'écouter ce qu'en disent ses propres "amis", notamment du PS !

    Fabius

    Vous imaginez François Hollande président ? On rêve !

    Martine Aubry (Nouvel Obs, 23 juin 2011)

    Il n'est pas fiable.

    Claude Allègre

    L'une des caractéristiques de François Hollande, c'est de considérer que le mensonge est une pratique normale en politique.

    Martine Aubry (JDD, 30 avril 2011)

    Arrêtez de dire qu'il travaille. François n'a jamais travaillé. Il ne fout rien.

    Ségolène Royal (septembre 2011)

    Le point faible de FH, c'est l'inaction. Les français peuvent-ils citer une seule chose qu'il aurait réalisée en 30 ans de vie politique ?

    Martine Aubry (25 août 2011)

    Arrivée à la tête du PS, on m'expliquait que le PS était un cadavre à la renverse et qu'il faisait pitié. Ce n'était pas faux.

    Hollande, un an après avoir proposé l'ajout d'une tranche d'imposition à 75 %

    L'image de taux confiscatoires sur une toute petite fraction des contribuables n'aura aucun effet et ne produira aucune recette.

    Rocard (Colloque du think tank "Inventer à gauche", 7 février 2012)

    L'hypothèse de croissance sur laquelle se fonde Hollande n'est pas plausible..

    Moscovici (Les meilleurs ennemis, p. 46)

    Hollande, c'est le premier secrétaire qui a tout raté... Le Hollandisme n'existe pas.

    Aubry (Les meilleurs ennemis, p. 81)

    Entre Ségolène et lui, je la préfère, elle. Au moins, elle dit des choses. Lui profite du vide.

    Montebourg (Les meilleurs ennemis, p. 46)

    Je n'ai pas oublié que François Hollande a immobilisé le Parti pendant 10 ans. Comment peut-il aspirer à diriger la France ?

    Montebourg (au Grand Journal de Canal+)

    L'unique problème de Ségolène Royal, c'est ... son compagnon !

    Aubry (Libé, 12 octobre 2011)

    Hollande est une "couille molle".

    Jean-Marie Le Guen (JDD)

    Si Dominique n'était pas candidat, vous imaginez: Ségolène, François, Martine. On va être ridicule.

    Aubry (Libé, 20 septembre 2011)

    Il faut des profs mais affirmer :"j'en ajoute 60 000 pour avoir le vote des enseignants et basta". Ce n'est pas ma façon d'être.

  • keops
    keops     

    moi non plus

  • Walter Benjamin
    Walter Benjamin     

    Plutôt Martine Aubry que Louis Gallois . Comprenez bien qu'il y a une guerre idéologique qui se termine : les libéraux contre les néolibéraux ,les tenants de marchés régulés et contrôlés et les tenants de marchés "libres" et généralisés à toutes les activités.(essayez de vendre une peugeot en Corée du sud:)) Le néolibéralisme n'a rien à voir avec le libéralisme,c'est une utopie dangereuse qui a conduit à l'anarchie financière des produits dérivés et autres spéculations que nous connaissons encore. La spéculation pure sur les prix qui était marginale(10%) est devenue l'activité principale des bourses (90%) D'où la paralysie de l'économie "réelle" comme ils disent ....La preuve de l'échec complet des idées de Mises et Von Hayet a éclaté en 2008, aucun marché financier ne s'est auto régulé et les états ont du venir au secours des banques qui ont fait un chantage au défaut systémique (too big to fail!)
    Mais les idées simplistes des néolibéraux ont la vie dure et un Barroso continue de déréguler à tour de bras ,nous enfonçant dans la pire des crises . Comme il n'y a plus de valeurs nouvelles pour spéculer, les banques centrales impriment des billets à tour de bras pour sauver cette idéologie de la spéculation libre, c'est ridicule .Nous allons vers un Big Krach général qui commencera peut-être au Japon.Ecoutez Delamarche ou Jorion sur youtube pour comprendre . Il vaut mieux Aubry que Gallois pour piloter le retour à l'économie réelle ,Gallois croit encore à la catallaxie .... Il faut interdire le high frequency trading,les VAD,CDS etc

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    NNNOOOOoooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooon ____________________________________________________________________________________
    Pitiééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééé ________________________________________________________________________________ Pas elle, NNNNNooooooonnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn _________________________________________________________________________________ ah.. ! ça soulage de gueuler un bon coup :)))

Lire la suite des opinions (30)

Votre réponse
Postez un commentaire