En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Certains ministres auraient réclamé un traitement de faveur à Matignon.
 

La pression s'accroît encore sur les budgets des ministres, qui commencent sérieusement à renâcler. Mais le gouvernement ne compte pas reculer.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • bijouxbandit
    bijouxbandit     

    FORCEMENT LES MINISTÈRES SONT LES BUREAUX DES PLEURS ils faut trouver des idées pour économiser et pas des idées pour dépenser pour avoir droit au même budget que l'année dernière ! Aucun de nos présidents, depuis 1975, ne semble avoir eu la moindre capacité à gérer la France, ni à serrer une autre ceinture que celle du peuple français ! en se penchant véritablement sur les gaspillages en tout genre. L’Etat, mais aussi les collectivités locales et les organismes sociaux sont en effet de grands pourvoyeurs de gaspillages et d’abus qui, compilés, représenterait une manne très importante d’argent frais sans qu’il soit besoin pour autant d’exiger des plans d’austérité à répétition mettant à mal notre système social.

  • jojobbb
    jojobbb     

    c'est sûr, au lieu de SUPPRIMER le RSA aux étrangers qui viennent vivre en France, exemple : les anglais, pour ne citer qu'eux, ils vont sucrer nos retraites ! bande de voyous !!!!

  • AFPEMCS
    AFPEMCS     

    il faut réduire leur gras salaire et supprimer l'assistanat!!!!!!!!

  • Aramis
    Aramis     

    C'est de la fumée !!! pour masquer le futur matraquage des retraites !!!

Votre réponse
Postez un commentaire