En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Pour la Cour des comptes, la franchise de TVA est fixée en France à un seuil de chiffre d'affaires déjà très élevé, comparativement en Europe.
 

Si le plafond de revenus pour rester auto-entrepreneur sera bien doublé en 2018, celui de l'exonération de TVA restera inchangé. Au-delà de 82.800 euros de chiffre d'affaires pour les activités commerciales et de 33.100 euros pour les services, il faudra ajouter la TVA.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • chakhal
    chakhal     

    "Un auto-entrepreneur devra au cours d'une même année facturer sans TVA puis avec TVA une fois qu'il aura franchi le seuil"
    On marche sur la tête...
    Les comptables de mes clients vont être ravis

Votre réponse
Postez un commentaire