En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Axelle Lemaire était l'invitée de BFM Business , ce jeudi 13 novembre.
 

La secrétaire d'Etat au Numérique était l'invitée de BFM Business ce jeudi 13 novembre. Elle est brièvement revenue sur le débat autour des hausses d'impôts qui a agité l'exécutif, avant d'évoquer son action en faveur des start-ups.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • al Azar
    al Azar     

    L' Auguste président (pas le clown) a dit :
    Pas d'impôts supplémentaires ! Il n' a pas dit : "pas de hausse d'impôts" ! Maintenant, plus d' impôts nouveaux, mais des taxes, mais des "vignettes" !!! A quand une vignette pour les possesseurs de chiens...ou de singes ?
    "Sachez, messieurs, que quand nous, socialistes, ne pouvons rien sur les choses, nous nous devons de changer les mots" (Jean Jaurès).
    Nous sommes, hélas, habitués à la double imposition, car les diverses tranches de l' IRPP sont faites (dans la théorie fiscale républicaine) pour rétablir l'égalité entre les citoyens de la République !
    A quelle école ont ils été élevés ?
    Celle du : tout ce qui est à moi est à moi et tout ce qui est à toi l'est aussi ! (sous entendu à moi !).

    davidabell
    davidabell      (réponse à al Azar)

    Ce qui est effarant c'est de l'entendre dire qu'il sont tous d'accord alors qu'il est évident pour tous que la dissension continue (faute de vrai mandat pour François Hollande qui n'est que "Pas Sarkozy")...

Votre réponse
Postez un commentaire