En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le coût global du baccalauréat 2013 dépasserait 1,5 million d'euros.
 

Les lycéens entament leurs dernières révisions, avant le rite annuel du baccalauréat. Un diplôme qui coûte de plus en plus cher à organiser, pour une utilité assez limitée, dénonce le syndicat des proviseurs.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

19 opinions
  • Max 85
    Max 85     

    Le problème des couts ,vient aussi du fait que les enseignants correcteurs sont payés en plus de leurs appointements habituels

  • mamily
    mamily     

    pourquoi cette statistique ?que veut le gouvernement ? le BAC est trop compliqué pour le donner à la population préférée du PS ? ce diplôme a été passé par des générations et cela n'a jamais posé problème mais les élèves "et leurs parents" travaillaient et n'attendait pas d'obtenir sans travail ? bien sur que cela a un cout mais il y a bien des dépenses faites pour les délinquants qui ont un coût aussi . et ce gouvernement au lieu de supprimer comme il l'a fait les classes pour aider les jeunes de banlieues "internat d'excellence" ferait mieux de les amplifier au lieu d'attendre de débloquer des budgets pour la délinquance

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ouais on devrait doubler les impôts et coller deux profs par racaille en classe, la France deviendrait un vrai petit paradis.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Que les gens les enseignent et les apprennent, peu importe, je vois pas pourquoi il faudrait recruter des milliers d'experts pour organiser des EXAMENS dans ce genre de matière qui de nos jours ne sert à rien si ce n'est à faire le tri dans les classes (tu veux pas finir dans la classe des rebuts, des racailles, de ceux qu'on n'ose pas mettre en centre fermé, tu prends latin). Le tri dans les classes on peut le faire autrement : l'enseignement est obligatoire, pas l'école. Que ceux qui ont de sales morveux mal élevés leur apprennent à lire et à écrire, mais il n'y a aucune raison à ce que les gens normaux aient à supporter des racailles dans les écoles. C'est pas comme si on allait en faire quelque chose de toutes façons.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    On appelle ça la mauvaise foi ;)

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    6ème c'est trop tôt, mais lycée pourquoi pas.

  • kline
    kline     

    je ne comprends pas pourquoi on intègre le cout des locaux dans ce calcul ? ils sont déjà là de toute façon les "locaux" ! on a déjà sabré le brevet des collèges, alors le bac il faut le conserver, sinon ça sera un controle continu de la triche scolaire....

  • timinet
    timinet     

    Merci Eyeria pour votre commentaire. J'irai lire le lien que vous me proposez!

  • valgego
    valgego     

    Lorsqu'un diplôme aussi peu valorisant coûte à l'état 1,5 milliards d'euros , pour aboutir au résultat peu probant de récompenser sensiblement , les candidats qui ont eu la moyenne sur les deux dernières années , que de surcroit les dérapages sont revus en commission en fonction des notes annuelles , cela représente beaucoup d'argent ,de temps perdu et de polémiques pour un maigre résultat . Et j'ajouterai ,compte tenu du manque de dignité et de sérieux de certains correcteurs , de l'impossibilité d'ouvrir une quelconque procédure de réclamation ,que la fiabilité du diplôme n'est même pas garantie . En fait tout ce remue-méninges contribue surtout à donner de l'importance à une profession en mal de reconnaissance , et à flatter l'égo de pontificaux garants auto-proclamés d'un savoir qui part en quenouille et qui ne correspond même plus aux exigences du XXI siècle . Un diplôme de fin d'études secondaires ,appelé baccalauréat et attribué en fonction des résultats des deux dernières années, sera aussi valorisant et incontestablement plus juste .

  • Eyeria
    Eyeria     

    Bonjour, @timinet vous vous trompez la France est loin d'être le pays européen qui dépense le plus pour l'enseignement. Voici un lien vers le classement de l'INSEE, comme ça vous aurez les chiffres exacts : http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=98&ref_id=CMPTEF07305.
    Sinon heureusement les concours des professeurs des écoles sont très exigeants et les enseignants savent vraiment parler et écrire le français. Par contre il est vrai que certains professeurs de collège et de lycée qui enseignent une autre matière que le français font beaucoup de fautes d'orthographe. L'idée de @Max 85 de remettre le certificat d'études est plutôt bonne, une vraie solution pour qu'aucun élève ne quitte le système scolaire en étant analphabète serait peut-être une validation des acquis après chaque cycle... Car @timinet vous avez raison ne pas savoir écrire correctement est le très handicapant dans une recherche d'emploi. Bref, je pense qu'en tout cas les médias essaient de créer un faux débat, le coût ne devrait pas entrer en considération car l'éducation représente l'avenir d'un pays.
    Bonne journée :)

Lire la suite des opinions (19)

Votre réponse
Postez un commentaire