En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le ministre de l'agriculture se veut rassurant après la tempête
 

par Guillaume Frouin L'AIGUILLON-SUR-MER, Vendée - Le gouvernement français va débloquer plus de 26 millions d'euros en faveur des agriculteurs et...

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • RVLH83
    RVLH83     

    Tant qu'à payer, autant refaire proprement, pour éviter les rejets de lisier à la mer, les défoliants, les angrais chimiques dans les champs séparés de la mer par une digue de sable, et tout ce qui accélère la prolifération des mauvaises algues et leur décomposition mortelle.
    Ces agriculteurs sont là pour de mauvais motifs et ne respenctent que peu l'endroit dont ils vivent (pas tous mais bon...)
    Et même si je compatis à la douleur des victimes, je ne peux m'empêcher de penser que c'est en connaissance de cause qu'ils se sont installés en pensant que ça n'arrivera pas. Comme ces personnes qui achètent des terrains potentielleùent innondables à bas prix en bord de mer.
    Ils ont fait une bonne affaire avec une jolie vue et advienne que pourra, on verra bien disent ils, et puis finalement...

Votre réponse
Postez un commentaire