En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L’objectif du PLFSS, qui sera discuté par les députés à partir de mardi, est de ramener le déficit du régime général à 11,4 milliards en 2013.
 

Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale sera débattu à partir du mardi 22 octobre à l'Assemblée nationale. Il vise à réduire les déficits, un terrain sur lequel la France ne tient pas la comparaison avec l'Allemagne.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • vauban
    vauban     

    Alors que la Sécurité sociale continue de se creuser de manière abyssale, le régime particulier d’Alsace-Moselle est excédentaire de 5,5M d’euros et les cotisations vont diminuer de 0,1%.
    Avec 2,5 millions de bénéficiaires, ce régime particulier est en bonne santé puisqu’il est excédentaire de 5,5M d’euros, auxquels s’ajoutent des produits financiers de 18M d’euros

  • AntiMatiere
    AntiMatiere     

    La comparaison avec l'Allemagne pour l'aspect financement et coûts, je veux bien mais il faudrait aller plus loin en parlant de qualité et là, je pense que certaines personnes ayant vécu en Allemagne pourraient apporter des éclairages intéressants. Globalement, notre système n'est pas fondamentalement mauvais... Limiter les abus, réduire le recours systématique aux médicaments, lutter contre la fraude, ça serait peut être aussi un bon début (cf les économies réalisées par une vraie politique de mise en avant des génériques)...

Votre réponse
Postez un commentaire