En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le Conseil constutionnel censure une partie de la loi Florange.
 

Le Conseil constitutionnel a décidé de censurer une partie de la loi Florange. François de Rugy, coauteur de la loi, est revenu sur cette décision sur BFM Business. Le Medef, lui, s'est réjoui de cette nouvelle.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • toto34
    toto34     

    Ils sont tous à la solde du medef, ces bouffons. On devrait prendre exemple sur Poutine lorsqu'en 2012 il a mis au pli les patrons de l'aluminium qui voulaient fermer l'usine. On est loin, très loin d'avoir des hommes politiques à la hauteur des enjeux dans ce pays. Mais bon, on a les politicards qu'on mérite...

  • fifi0682
    fifi0682     

    quand on fait des lois, il appartient à un Co auteur de les rédiger convenablement et de les faire dans le cadre "légal" ainsi pas de censure!

  • bimaster
    bimaster     

    +1

  • bimaster
    bimaster     

    Honte surtout aux 108 députés de l'UMP qui ont déposé le recours au conseil constitutionnel, l'UMP défend Mittal ! quand je pense que Mittal à racheté Florange à l'époque juste pour racheter le portefeuille client pour aller faire de l'acier dans les pays moins chère pour avoir encore plus de rentabilité.... abusé !

  • lagauche
    lagauche     

    Vauquier, hier soir était satisfait oui c'est lui qui à saisie, au nom de l'ump, le conseil constitutionnel. le 6 ème république et vite.

  • gianni24
    gianni24     

    honte au conseil constitutionnelle

  • CitronPresse
    CitronPresse     

    On peut lui payer un aller simple pour la Corée du Nord, s'il est déçu d'une trop grande liberté des gens.

Votre réponse
Postez un commentaire