En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une série d'allocations est revalorisée au 1er janvier
 

L'Allocation spécifique de Solidarité ou l'Allocation équivalent Retraite seront revalorisées au 1er janvier. Elles vont progresser de 1,3%.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • fifi0682
    fifi0682     

    au lieu de valoriser les aides, il ferait mieux de valoriser le travail!

  • Meteoutoi
    Meteoutoi     

    Les jeunes : partez! Vous n'arriverez plus à rien en France! retraités : partez dépenser votre argent en Espagne, Maroc ou Portugal (pays qui ont tout compris)! La France est maintenant aux étrangers en demande d'exil! Ils font des enfants à tout va, pas de problème! Où sont les associations pour faire changer les mentalités? Combien d'enfants sont nés dans la salle des sports de Lille? Pas de quoi élever les enfants : on en fait pas!

  • Meteoutoi
    Meteoutoi     

    L'Arta augmente plus que le rmi, chapeau! Les étrangers sont vraiment chouchoutés alors qu'ils bénéficient de tout en situation d'attente demande exil, procédure qui dure 4 ans! Les Roms, Bulgares, Africains, etc., vont arriver à flot, et ils ont raison! ça paie, mais aux dépens de qui? les retraites de 860 € sont bloquées! Jamais l'Etat ne donne les chiffres! Vive la France! pays unique au monde dans lequel on a pas besoin de travailler pour vivre!

  • syraso
    syraso     

    Ok avec toi ebe2

    Il faut se faire une raison il n'y a pas assez de travail pour tout le monde . Et cela ne fera qu'empirer vu le nombre de jeunes diplômés qui chaque année entrent sur le marché du travail.
    Faut arrêter de mettre tout le monde dans le même sac. C'est vrai qu'il y en a qui trouve qu'être au chômage est confortable...ce sont tout simplement des gens qui n'ont jamais été dans une situation difficile ou qui n'ont pas d'enfants donc de responsabilités...
    Car croyez moi pour l'avoir été il n'y a rien de bénéfique à être au chômage, surtout en France.

  • jyvepa
    jyvepa     

    Quelle chance d'etre assisté! car a la retraite depuis plusieurs années, celle ci baisse sans cesse (de par les augmentations de cotisations etc....) mais faut il être con pour travailler encore, ou avoir travaillé toute sa vie, comme moi........

  • Dumo
    Dumo     

    je veux dire : pas d' augmentation d' Impôts sur les Revenus..

  • Dumo
    Dumo     

    Je pense qu' on y reviendra aux 39 heures (avec certainement une meilleure participation pour les Assedics)et plus intéressant pour le développement et le maintien des Entreprises (PME TPE particulièrement). Il faudrait juste une compensation (pas d' augmentation sur les Revenus) en contrepartie d' un % plus fort de cotisation chomage en attendant un retour plus fort des offres d' Emplois. Je préfèrerais payer plus de charges sociales en sachant a qui ça va servir..(mon voisin ou cousin chômeurs depuis peu et en reconversions professionnelles ..)

  • ebe2
    ebe2     

    A dtwo, sincèrement vous pensez qu'en France à l'heure actuelle il y a assez de travail pour tout le monde?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Les salaires des 39h sont réduits d'environ 3.5% (fiscalisation heures sup, une mesure qui ne coûtait rien à l'économie). Le salaire minimum augmente de 1.1% (qui va peser sur l'économie). Et le chômage de 1.3% (qui pèsera sur la compta des caisses). Cherchez l'erreur ...

  • CitronPresse
    CitronPresse     

    Et pourtant SI. C'est direct lié aux accords (branche ou entreprise), cela n'a rien d'automatique. Tu confonds les pratiques et le code du travail. Dans ce dernier, il est prévu seulement un alignement de facto, au salaire minimum payé par l'entreprise (si celui-ci est supérieur au SMIC). Pour ceux qui ne sont pas payés à ce salaire minimum (pratiqué par l'entreprise), et en l'absence d'un accord spécifique, l'augmentation pourrait être légalement de 0.

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire