En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Chômage : l’enjeu est l’ampleur de cette reprise
 

20 500 chômeurs de moins. L’inversion de la courbe du chômage promise par le Président de la République serait bel et bien là, au moment même où il se montre prudent. En fait tous les indicateurs confirment la reprise de l’économie.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • LA CRITIQUE
    LA CRITIQUE     

    VIVEMENT SARKOZY BANDE DE PLOUCS

  • Jacques de Clermont Ferrand
    Jacques de Clermont Ferrand     

    Ce gouvernement nous fait prendre "des vessies pour des lanternes"...

  • BJP034
    BJP034     

    Il arrivera bien, un jour, que ladite célèbre courbe du chômage croisse moins vite. Quand il n'y aura plus de boulot et que le nombre de chômeurs sera énorme, il est bien évident que l'augmentation du nombre de chômeurs sera moindre que ..... Du baratin, des mots pour ne rien dire. La logomachie a de beaux jours devant elle avec des "gouvernants" de cet acabit. Une chose est certaine c'est qu'une immense majorité de concitoyens (non encartés à gauche) constate les dégâts et ne voit pas la moindre reprise de quoi que ce soit à part l'augmentation de ses impôts.

  • joel the clone
    joel the clone     

    Enlevons les 8000 fin de droit de ce mois (plus comptabilisés) et les radiations il reste quoi ? ou s'on t'elles les créations d'emploi en CDI ? ou sont les patrons qui embauchent ? Le président nous prend pour des gros couillons, on se fiche de nous , c'est comme le chiffre de la délinquance ou de l'immigrations ou du type de pensionnaires en prison, les politiques ne sont que des bonimenteurs ....

Votre réponse
Postez un commentaire