En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les cliniques craignent que le gouvernement baisse les tarifs des soins.
 

Le gouvernement va publier l'échelle tarifaire de remboursements des actes médicaux applicables au 1er mars. Les établissements privés devraient subir une baisse plus importante que ceux du public. Une différence de traitement qu'ils jugent de nature à les affaiblir davantage encore.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • adji97
    adji97     

    Cela va certainement pénaliser le gouvernement joue avec le feu d quoi attiser le cour ou de certains incompréhensible....

  • lion07
    lion07     

    Ah! dans le privé ils sont gonflés ils veulent le beurre, l'argent du beurre et le couteau qui va avec. Autrement dit ils veulent tout le pognon. NON: l'argent du public va d'abord au public car c'est quand même les citoyens français qui payent avc leurs impôts pour qu'un service public fonctionne correctement. Le privé n'a qu'à faire comme s'il était réellement privé. Chercher de l'argent ailleurs auprès des nantis qui eux vont dans le public se faire soigner tellement ils sont rats.

Votre réponse
Postez un commentaire