En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le gouvernement Philippe a pris le taureau par les cornes pour que l'Île-de-France, comme place financière, profite du Brexit.
 

Édouard Philippe a présenté un train de mesures pour renforcer l'attractivité de la place financière de la capitale française: fin du taux majoré de la dernière tranche de la taxe sur les salaires, exclusion du bonus différé des traders dans le calcul des indemnités de licenciement... Trois lycées internationaux seront par ailleurs créés pour les enfants d'expatriés.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • PlusZero
    PlusZero     

    Si certaines compagnies financières décident de quitter Londres pour aller à Paris, cela va leur coûter un MAX entre impôts, taxes sur l’emploi, les 35 heures d’Aubry sans parler des grèves et manifestations que promettent les syndicats et La Mélence
    Censure garantie…

  • PlusZero
    PlusZero     

    Si certaines compagnies financières décident de quitter Londres pour aller à Paris, cela va leur coûter un MAX entre impôts, taxes sur l’emploi, les 35 heures d’Aubry sans parler des grèves et manifestations que promettent les syndicats et La Mélence
    Censure garantie…

Votre réponse
Postez un commentaire