En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
En Suisse, la taxe sur les successions est souvent proche de zéro (Photo: vue du Lac Leman).
 

Les ministres français et suisse des Finances signent ce jeudi 11 juillet un accord fiscal sur les successions. Celles-ci seront désormais taxées par le pays de résidence des héritiers, et non plus par celui du défunt.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Max Tusalem
    Max Tusalem     

    Donc, la France et Jean Marc Zero viennent de résoudre une partie du problème de Bernard Arnault et LVMH ! Plus besoin de devenir Belge, plus besoin de payer l'"exit taxe" : en effet il suffit à ses héritiers - pas encore riches- d'aller s'installer en Suisse et attendre de récupérer l'héritage en totalité quasiment sans payer de droits ....
    Il semble bien que l'on vient bel et bien d'abolir les droits de successions pour les fortunes qui justifient que les héritiers putatifs s'installent en Suisse ....
    Hallucinant : bêtise ou complot ?

  • leane
    leane     

    La France ne sait QUE taxer. Sauf certains qui peuvent y échapper, comme par enchantement: le fils fabius, même pas taxé sur le revenu! (Et pourtant propri"taire d'un appart de 7 millions d'€. Affaire étouffée??

  • Max Tusalem
    Max Tusalem     

    Euh .... donc mon tonton suisse a raison : On va venir s'installer chez lui ! parce qu'avec 60% de droits de successions au-dela de l'abattement de 5000 roros le calcul est vite fait

  • Hollande007
    Hollande007     

    oui je confirme, j ai e 4 mois installe une dizaine de PME a l etranger pour des clients francais.
    de plus beaucoup d ingenieurs ou de jeunes nous envoient leurs CV pour trouver du boulot en Asie!!
    Meme les artisants commencent a se delocaliser et a vendre leurs savoirs faires a l etranger
    Que l Etat Francais contnue bien dans ce sens, d ici a 5 ans , il ne restera plus qu un desert economique et des business de subsistance.

  • Vincent Haubourg
    Vincent Haubourg     

    et hop les parents vont convaincre illico les enfants et les exiler avec eux.. dés que le montant en vaux la peine en tout cas, et la suisse est trés bien organisée scolairement et socialement pour ça... disons aideu à un groupe de plus. Dans mon entourage à chaque coup de butoir fiscal je sens les strates de la société se disjoindres, il y a quelques mois les chef d'entreprises de la région Lyonnaise commençais à ouvrir des sociétés en suisse ( pour dévellopper le business à l'international avec des charges à 10% ), puis les cadres sup cherchaient, nombreux départ pour le canada et l'Australie, quelqu'uns pour l'allemagne et l'Angleterre. Maintenant ce sont les jeunes de 20-24 et même prés de 50% de mes salariés qui parlent au quotidien de quitter le pays, certains sont déjà inscris en cours de langues, et d'autres prospectent activement ... youpiiiii

  • alex30000
    alex30000     

    La France finira vraiment par devenir le pays le plus pourri du monde. Continuons.

  • felicie
    felicie     

    Non contents d'avoir fait fuir les parents, on va pousser les enfants à quitter aussi la France. Belle hauteur de vue, Moscovici and co, comme d'hab' !

Votre réponse
Postez un commentaire